Accéder au contenu principal
Reportage

États-Unis: des milliers de femmes manifestent à New York contre Donald Trump

La Marche des femmes 2020 au parc de Washington Square à Manhattan, New York, le 17 octobre 2020.
La Marche des femmes 2020 au parc de Washington Square à Manhattan, New York, le 17 octobre 2020. REUTERS/Eduardo Munoz
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Aux États-Unis, la Marche des femmes appelait ce samedi à des manifestations à travers le pays pour protester contre la nomination hâtive de la juge conservatrice Amy Coney Barrett à la Cour suprême. Comme en 2016, après la victoire de Donald Trump, les femmes estiment les droits menacés par les décisions de l’administration actuelle. 

Publicité

Sur sa pancarte, Ava Harling a inscrit les derniers souhaits de Ruth Bader Ginsburg qui demandait à ne pas être remplacée avant la présidentielle. « Elle a été très claire. Et je pense qu’ils lui manquent de respect, à elle et à ses dernières volontés. »

Comme cette jeune étudiante, ils étaient quelques centaines ce samedi matin dans les rues de New York venus protester contre la nomination de la juge Amy Coney Barrett à la Cour suprême. « Je sais qu’elle assure vouloir garder l’esprit ouvert, mais son passé sur l’avortement ou l’Obamacare fait peur », observe une manifestante.

« On a des gens au pouvoir qui prennent des décisions qui vont à l’encontre de nos droits individuels en tant qu’êtres humains, surtout en tant que femmes », estime une autre manifestante. À moins de trois semaines des élections, les manifestants appellent à voter en masse contre l’administration actuelle.

« Les gens doivent prendre tout ça au sérieux. Il faut voter et mettre ce gars à la porte. C’est très sérieux », lance une jeune femme. « Mon bulletins arrive, je vais signer. Tout mes amis vont voter. J’ai 18 ans. Tellement de gens votent, je suis optimiste », enchaîne une autre.

Comme à New York, des milliers de personnes marchent ce samedi à travers le pays contre la politique de Donald Trump et la nomination d’Amy Coney Barrett. Ils promettent de multiplier les manifestations au cours des deux prochaines semaines.

À lire aussi : Présidentielle américaine: vers une participation historique?

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.