Accéder au contenu principal
CARNET DE ROUTE

États-Unis: dans le Tennessee, Scott Carey soutient Joe Biden «mais reste républicain»

Conseiller juridique du parti républicain du Tennessee, Scott Carey, va voter pour le démocrate Joe Biden mais reste républicain.
Conseiller juridique du parti républicain du Tennessee, Scott Carey, va voter pour le démocrate Joe Biden mais reste républicain. @Scott Carey

Conseiller juridique du parti républicain du Tennessee depuis 15 ans et délégué républicain à la Convention depuis 2008, Scott Carey vient de signer une tribune intitulée Je suis un républicain à vie, mais voilà pourquoi je vais voter pour Joe Biden. Entretien.

Publicité

Dans sa volonté d’unir le pays, Joe Biden, qui se présente comme le candidat du compromis, a fait des appels du pied aux républicains qui seraient déçus par Donald Trump. À l’image des membres du Lincoln Project, un groupe de conservateurs dissidents qui s’est formé après l’élection de Donald Trump en 2016, un certain nombre d’anciens gouverneurs, membres de l’administration, employés de la CIA et autres personnalités politiques du parti républicain – telles que la femme du sénateur John McCain – ont appelé à voter pour Joe Biden. C’est aussi le cas de Scott Carey, conseiller juridique du parti républicain du Tennessee depuis 15 ans et délégué républicain à la Convention depuis 2008.

RFI : Dans le Tennessean, vous signez une tribune intitulée Je suis un républicain à vie, mais voilà pourquoi je vais voter Joe Biden. Pourquoi l’avoir déclaré publiquement et quelles réactions cela a-t-il suscité dans votre entourage ?

Scott Carey : Depuis que cet article a été publié, j’ai de nombreux amis républicains qui m’ont appelé pour me dire : « Tu sais, je ne mettrai jamais un panneau pro-Biden dans mon jardin, et je ne dis pas aux gens que je vais voter pour lui… Mais je suis d’accord avec toi ». C’est ma conscience qui m’a poussé à affirmer mon vote publiquement. Il s’agit dans cette élection de sauvegarder l’âme des États-Unis et de définir qui nous voulons être à l’avenir. Donald Trump ne reflète pas notre nation. En tant que personne impliquée dans les affaires politiques, je me devais de dire à mes enfants et à leurs amis, qui ont à peine 20 ans, que cette élection n’est pas normale, que cette présidence n’est pas normale et qu’on peut mieux faire.

Que reprochez-vous à Donald Trump ?

Le président des États-Unis doit être exemplaire, intègre, compétent, il doit être un homme de confiance. Tout cela manque à Donald Trump. Et ce n’est pas seulement sa personnalité, il n’est tout simplement pas fait pour ce travail. Depuis quatre ans, j’observe. Je suis content qu’il ait nommé de nombreux juges, sa politique de dérégulation de l’économie a donné quelques bons résultats, mais en règle générale, sa politique migratoire, le Muslim Ban (décret présidentiel antiterroriste restreignant l’immigration musulmane, ndlr), le fait de mettre des enfants dans des cages et de les séparer de leurs parents à la frontière, sa gestion de la pandémie, qu’il a transformée en polémique plutôt que d’en faire une urgence nationale, tout cela fait que non seulement je ne vote pas pour lui, mais je vote pour son opposant, Joe Biden.

Est-ce que le fait que vous rejetiez Donald Trump signifie que vous soutenez réellement Joe Biden ?

Je ne suis pas un fan de Biden, et je ne suis pas d’accord sur tout, mais je pense aussi que sur la question de l’environnement, les États-Unis doivent être moteurs et que oui, le racisme systémique existe et que nous devons résoudre les inégalités dans notre société. Pour le bien des États-Unis, il faut que nous puissions travailler tous ensemble, comme on le faisait avant, alors que le cœur du mouvement trumpiste est de nous diviser.

 À lire aussi : Carte interactive: sur la route des États désunis d'Amérique

Je soutiens donc Joe Biden, mais je reste républicain. Je ne quitte pas le parti, parce que si des gens comme moi l’abandonnent, alors on l’aura perdu à jamais.
Le parti républicain a été coopté par Donald Trump. Il a intimidé les élus républicains, beaucoup se sont sentis obligés de rentrer dans le rang. Alors, il faut que Trump soit solidement battu pour que nous puissions reprendre le contrôle du parti.

Que va-t-il advenir du parti républicain si Donald Trump perd les élections ?

C’est une bonne question et je crois qu’on se demande tous ce qu’il va se passer, quel sera le prochain chapitre. Ce qui m’inquiète, c’est que des gens soient tellement dégoûtés qu’ils rejettent le parti républicain dans son ensemble et qu’on perde le Sénat, alors qu’il serait bon de maintenir un équilibre des pouvoirs au sein des institutions.

Après l’élection, j’espère qu’il y aura une prise de conscience et un réveil au sein du parti, du fait que la société a rejeté non seulement Donald Trump, mais toute sa ligne politique et que si on veut reprendre le pouvoir, il va falloir changer, refonder le parti. C’est ce que j’espère.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.