Accéder au contenu principal

Covid-19: une grande partie de la Californie sous couvre-feu pour un mois

Ces derniers jours les contaminations ont augmenté de 116% faisant craindre une saturation des hopitaux.
Ces derniers jours les contaminations ont augmenté de 116% faisant craindre une saturation des hopitaux. REUTERS - LUCY NICHOLSON
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Confrontée à un nouveau pic de contaminations, la Californie est placée sous couvre-feu à partir de ce samedi 22 novembre, et ce jusqu’au 21 décembre. Bon élève, le Golden State a pourtant été le premier État américain à imposer le confinement en mars, mais cela ne suffit pas. 

Publicité

Avec notre correspondant à San Francisco, Éric de Salve

C’est la mesure la plus sévère depuis l’entrée en vigueur du confinement en Californie il y a maintenant neuf mois. Ce confinement relativement souple n’a jamais été totalement levé depuis la mi-mars. 

Dès ce samedi, le gouverneur impose en plus un couvre-feu sur la quasi-totalité du territoire californien : interdiction de de tout déplacement non essentiel entre 22h à 5h du matin dans les comtés les plus touchés par l’épidémie, ceux classés niveau pourpre. Soit plus de 90% de la population, dont notamment Los Angeles et San Diego.

Des contaminations multipliées par deux en une semaine

Pour le moment, en revanche, pas de menace d’amende ou d’interpellation. « Nous sonnons l’alarme », dit Gavin Newsome, le gouverneur démocrate confronté à une « hausse rapide et jamais vue des cas de Covid-19 ».

Ces derniers jours les contaminations ont augmenté de 116% faisant craindre une saturation des hôpitaux. Cette semaine, la Californie a enregistré un millier de contaminations par jour, soit le double de la semaine d’avant. En Californie, l'État américain le plus peuplé, le coronavirus a déjà fait plus de 18 000 morts.

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.