Accéder au contenu principal

États-Unis: Joe Biden promet d'aider tous les Américains affectés par la crise

Le président élu des États-Unis, Joe Biden, à son siège de transition à Wilmington, le mardi 1er décembre.
Le président élu des États-Unis, Joe Biden, à son siège de transition à Wilmington, le mardi 1er décembre. REUTERS - LEAH MILLIS
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Douze millions d'Américains ne percevront plus d’allocations chômage à la fin du mois. Et ce alors que la pandémie de coronavirus continue de ravager les États-Unis. Le président élu Joe Biden, qui a présenté ce mardi son équipe chargée de l’économie, a plaidé pour l’adoption d’une enveloppe immédiate par le Congrès et a promis qu’il aiderait les Américains à lutter contre la crise dès son arrivée à la Maison Blanche.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington,  Anne Corpet

« Aux Américains qui se débattent en ce moment, notre message est le suivant : l’aide arrive », a promis Joe Biden. Et Janet Yellen, désignée pour occuper le poste de secrétaire au Trésor, a renchéri : « Tant de personnes ont du mal à mettre de la nourriture sur la table, à payer leurs factures et leur loyer, c’est une tragédie américaine. »

Mais dans un saisissant contraste, le secrétaire au Trésor a vanté devant le Congrès les succès de l’économie américaine et plaidé pour la levée des mesures de confinement, alors que la pandémie de coronavirus continue de ravager le pays.

« Le taux de chômage a baissé à 6,9%, un taux qu’on n’espérait pas atteindre avant le premier trimestre 2021, a déclaré Steve Mnuchin. Mais de nouvelles mesures de confinement empêchent ces progrès remarquables et nuisent gravement aux entreprises et aux travailleurs américains. »

Le président de la Banque centrale, lui, considère que la hausse des cas de coronavirus est inquiétante. Cela pourrait poser de nouveaux défis à l’économie, a précisé Jerome Powell, qui plaide, comme le président démocrate élu, pour qu’un nouveau plan d’aide soit rapidement adopté. 

À lire aussi : Donald Trump suscite l'embarras avec sa décision de ne plus recenser les sans-papiers

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.