Accéder au contenu principal

Covid-19: la Californie prend de nouvelles mesures face au pic qui s'annonce

Un couvre-feu a été mis en place cette semaine à San Francisco.
Un couvre-feu a été mis en place cette semaine à San Francisco. AP - Jeff Chiu
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Après les fêtes de Thanksgiving, les États-Unis, qui connaissent déjà un pic d'hospitalisations, s’attendent à nouvelle une flambée des contaminations de coronavirus. C’est notamment le cas en Californie, qui a pourtant été le premier État américain à ordonner le confinement. 

Publicité

Avec notre correspondant à San Francisco, Éric de Salve

Après un week-end de célébrations familiales aux États-Unis, le pays s'apprête à en subir les conséquences. Même la Californie, premier État à se confiner dès mars, n'est pas épargnée. Face à cette menace, de nouvelles restrictions ont été mises en place.

Couvre-feu également de rigueur à San Francisco

Jusqu’ici San Francisco, première ville a décréter le confinement, est restée l’une des moins touchées par le Covid-19 aux États-Unis. Mais en novembre, les contaminations ont quadruplé. La maire a donc freiné l’allégement du confinement en vigueur sans interruption depuis mars dernier. Toutes les activités en intérieur sont interdites, à l’exception des enterrements mais avec un maximum de douze personnes. 

Lundi, London Breed a même dû imposer le couvre-feu nocturne comme dans le reste de la Californie de 22h à 5h du matin, et ce jusqu’au 21 décembre. « Je ne peux pas être plus claire, prévient la maire de San Francisco : nous sommes dans la phase la plus dangereuse de la pandémie. Ne voyagez pas, ne vous rassemblez pas en groupe. » 

À Los Angeles, c’est encore pire. Le maire s’attend à 4 000 morts d’ici un mois si rien n’est fait. Eric Garcetti a lui aussi interdit presque tous les rassemblements publics et privés.

Des hôpitaux au bord de la saturation

Les hôpitaux du Golden State sont proches de la saturation : 75% des lits de soins intensifs sont occupés. À ce rythme, le taux d’occupation dépassera les 110% d’ici Noël, alerte le gouverneur qui n'exclut par de renforcer et durcir le couvre-feu.

Le Covid-19 a déjà tué 268 000 personnes aux États-Unis et le pays traverse un pic d’hospitalisations avec une moyenne de 160 000 contaminations par jour la semaine dernière.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.