Covid-19 aux États-Unis: Biden promet 100 millions de vaccins dans ses 100 premiers jours

Joe Biden présente son plan anti-covid avec trois objectifs très simples : des masques, des vaccinations et la réouverture des écoles dans les 100 premiers jours de son mandat.
Joe Biden présente son plan anti-covid avec trois objectifs très simples : des masques, des vaccinations et la réouverture des écoles dans les 100 premiers jours de son mandat. CHANDAN KHANNA AFP/File

Le président élu a présenté son équipe chargée de lutter contre la pandémie et notamment son nouveau ministre de la Santé, Xavier Becerra, l’actuel procureur général de Californie. Dès son investiture le 20 janvier, le Joe Biden veut faire du Covid-19 sa priorité et annonce un plan de lutte pour les 100 premiers jours de son mandat.

Publicité

Avec notre correspondant à San Francisco, Éric de Salve

Depuis son fief de Wilmington, Joe Biden présente son plan anti-Covid avec trois objectifs très simples : des masques, des vaccinations et la réouverture des écoles dans les 100 premiers jours de son mandat.

« Nous allons imposer le masque partout où c’est possible, promet-il. Masque pour tous dans les 100 premiers jours de mandat. C’est ce que vous pouvez faire de plus simple pour réduire le nombre de cas de Covid-19. »

Dès ses 100 premiers jours de mandat, Joe Biden veut aussi injecter 100 millions de doses de vaccins : « Ce sera la campagne de vaccination la plus efficace de l’histoire des États-Unis. »

Face au coronavirus, le président élu compte sur deux hommes : Xavier Becerra, son futur ministre de la Santé et le très respecté Docteur Anthony Fauci, déjà en charge de la crise sanitaire à la Maison Blanche, mais tombé en disgrâce aux yeux de Donald Trump. « Nous devons gouverner avec la science », explique l’immunologue.

Au même moment à la Maison Blanche, Donald Trump tient lui aussi un sommet sur le coronavirus, mais aucun membre de l’équipe Biden n’a été invité. Et quand un journaliste demande pourquoi : « Nous verrons bien quelle sera la prochaine administration, j’espère que ce sera une administration Trump », répond le président sortant toujours dans le déni de sa défaite.

À lire: Joe Biden va demander aux Américains de porter le masque pendant «cent jours»

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail