Reportage

Présidence de Biden: la communauté afro-américaine veut des actes

Manifestation du mouvement Black Lives Matter à Philadelphie, le 27 octobre 2020.
Manifestation du mouvement Black Lives Matter à Philadelphie, le 27 octobre 2020. AFP - Mark Makela
Texte par : RFI Suivre
4 mn

 Après le succès du mouvement Black Lives Matter l’an dernier, après aussi la mobilisation massive de la communauté noire pour faire entrer Joe Biden et Kamala Harris à la Maison Blanche, les attentes de la communauté afro-américaine sont grandes. Elle veut plus que de beaux discours et attend un vrai changement de politique aux Etats-Unis.

Publicité

Avec nos envoyés spéciaux à Washington, Stefanie Schüler et Bertrand Haeckler

Black Lives Matter, « les vies noires comptent », est écrit en immenses lettres jaunes sur le bitume de l’avenue qui mène tout droit vers la Maison Blanche.

Christy est venue d’Atlanta en Géorgie pour être présente lors de l’investiture de Joe Biden à défaut de pouvoir y assister. 

De la part de son nouveau président, la jeune femme attend beaucoup plus que des mots. « Je veux voir un vrai programme. Pour nous les noirs aux États-Unis, il ne suffit plus de peindre des mots sur l’asphalte. Nous voulons de vraies actions en politique ! Des choses doivent changer, à commencer par la tête de l’Etat jusqu’en bas. Ce n’est pas possible que la ville Flint, dans le Michigan, n’a toujours pas un système d’eau potable adéquate. Beaucoup de communautés pauvres n’ont ni l’éducation ni un système de santé dont ils auraient besoin. Donc peindre les rues, ça ne suffira plus ». 

À lire aussi : l'ex-gouverneur du Michigan inculpé dans le scandale de l'eau à Flint

À côté d’elle, Renée acquiesce. « Espérons qu’avec la nouvelle vice-présidente nous allons voir de vrais changements dans nos communautés ».

Vanessa a justement suivi la prestation de serment de Kamala Harris sur son téléphone portable. Et elle en a les larmes aux yeux. « Kamala Harris est une reine. Je pense sincèrement qu’elle fera bien mieux que tous ces prédécesseurs. Pour moi l’investiture cette année est importante. Parce que je suis moi aussi une femme noire. Allons voir ce que cela donnera ».

À lire aussi«Je serai le président de tous les Américains»: Joe Biden appelle l’Amérique à l’unité

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail