Covid-19 au Brésil: débordée par le variant amazonien, Manaus évacue ses malades

Un patient malade du Covid-19 en cours d'évacuation dans un avion militaire à l'aéroport de Manaus, dans l'Amazonie brésilienne, le 15 janvier 2021.
Un patient malade du Covid-19 en cours d'évacuation dans un avion militaire à l'aéroport de Manaus, dans l'Amazonie brésilienne, le 15 janvier 2021. AFP - MICHAEL DANTAS

Plus de 1000 morts par jour au Brésil en raison du Covid. Une situation qui reste particulièrement critique à Manaus, où les autorités ont commencé à évacuer des centaines de patients vers d’autres régions du pays.

Publicité

Avec notre correspondant à São Paulo, Martin Bernard

Débordées, les autorités sanitaires de Manaus ont déjà évacué plus de 300 personnes atteintes du Covid-19 afin qu’elles puissent être soignées dans de meilleures conditions dans des hôpitaux d’autres régions du pays. 

Mais cela ne suffit pas. Le ministre brésilien de la Santé envisage maintenant d’évacuer 1 500 patients de Manaus. Eduardo Pazuello estime que c’est le seul moyen pour diminuer l’impact de la pandémie et réduire le nombre de morts.

► À lire également : Covid-19: démunie, l'Amazonie brésilienne subit les ravages d'une épidémie hors de contrôle

Craintes d'exporter le variant

Sur le terrain, des médecins sont arrivés en renfort. Mais les centres de soin manquent de tout, selon des témoignages du personnel soignant dans la capitale amazonienne. Plusieurs dizaines de patients y sont morts en raison du manque d’oxygène

Le nombre de cas confirmés a également triplé depuis le début de l’année en raison d’un nouveau variant du coronavirus, très contagieux. Certains spécialistes craignent à présent qu’en évacuant des malades, Manaus n'exporte aussi le variant amazonien vers le reste du pays.

► À lire aussi : «Manaus est devenue la capitale mondiale du Covid-19»

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail