Revue de presse des Amériques

À la Une: au Salvador, le président accusé d’attiser les violences

Manifestation contre le gouvernement du président du Salvador Nayib Bukele, le 22 janvier 2021 à San Salvador, la capitale.
Manifestation contre le gouvernement du président du Salvador Nayib Bukele, le 22 janvier 2021 à San Salvador, la capitale. © AFP/Marvin Recinos

Publicité

C’était en plein centre de la capitale San Salvador et en pleine campagne électorale dimanche que des hommes masqués ont tiré sur une caravane de militants de l’ex-guérilla Front Farabundo Marti pour la libération nationale (FMLN). Le bilan est de deux morts et cinq blessés, écrit El Mundo. Trois personnes ont depuis été arrêtées : l’un des attaquants, qui n’est autre, selon le président du Salvador, qu’un « agent de la Division de la protection des personnalités importantes ». Le policier est hospitalisé, blessé par balle à l’abdomen. Deux membres du FMLN qui lui avaient tiré dessus ont d’ailleurs aussi été arrêtés.

Le président salvadorien Nayib Bukele, dont le parti est en tête des sondages, est sous le feu des critiques, car il est accusé d’attiser les tensions avant les élections législatives et municipales du 28 février. Il y a quelques jours encore, il avait critiqué les accords de paix qui avaient mis fin à la guerre civile, signés en 1992 entre l’armée et, justement, cette ancienne guérilla FMLN. Pour le secrétaire général du parti, le président Bukele est « un sauvage » qui a « conduit le pays au chaos », rapporte le média Contrapunto.

Rhétorique incendiaire

Le président de l’Association nationale de l’entrepreneuriat privé pointe aussi du doigt le président Bukele, explique El Mundo. Selon lui, il devrait « être le premier à donner l’exemple de la tolérance et du respect, mais il est le principal instigateur de la haine et de la violence ».

Si le secteur privé condamne très fermement cet attentat, c’est aussi que ces violences s’ajoutent aux autres difficultés du Salvador, note El Mundo. Le journal explique en Une que la population est pessimiste quant aux perspectives économiques. « Le pays a connu une forte contraction de son PIB, ce qui a entraîné une baisse des exportations et des investissements directs étrangers », regrette l’éditorialiste. Il appelle la classe politique à mettre un terme à « la rhétorique incendiaire de la campagne électorale [qui] sert à gagner des voix ». Selon lui, il « est nécessaire d’établir un consensus (...) et de respecter l’État de droit pour convaincre les entrepreneurs nationaux et étrangers que le pays est une destination sûre pour leurs investissements ».

Haïti : un nouveau président dans une semaine ?

Les principales organisations de l’opposition se sont mises d’accord, après plusieurs mois de discussions, sur la création d’une Commission nationale pour la transition (CNT). Elles assurent que le mandat du président s’achève dimanche. Le camp présidentiel plaide lui pour une fin de mandat le 7 février… 2022. Selon Le Nouvelliste, « cette structure de 15 membres choisira le prochain président qui devrait remplacer Jovenel Moïse ».

Cette CNT devra aussi choisir le Premier ministre, les membres du gouvernement et mettre en place un organe de contrôle de la transition qui durera deux ans. L’opposition a mis « plusieurs mois pour arriver à la signature de ce document », rappelle Le Nouvelliste. Le journal haïtien se demande combien de temps l’opposition mettra pour désigner les membres de la Commission, le président, le Premier ministre. « Pourra-t-elle y arriver avant le 7 février ? » Il reste donc moins d’une semaine…

Covid-19 : un nouveau variant mexicain ?

Au Mexique, l’Institut de diagnostic et de référence épidémiologique étudie de près quatre cas détectés le 27 janvier dans l’État de Jalisco. La souche ne viendrait ni du Brésil ni d’Afrique du Sud, explique El Universal. L’information est également à la Une de Milenio qui publie un extrait de la conférence de presse du ministère de la Santé dimanche.

Le directeur général du Centre national des programmes de prévention et de contrôle des maladies espère pouvoir déterminer d’ici la fin de la semaine si cette souche constitue ou non un variant mexicain. Le Mexique a atteint un bilan de 158 536 morts du Covid-19.

États-Unis : tempête sur la côte est

Elle est passée par Washington, la ville est recouverte d’un manteau blanc. Le Washington Post affiche en Une des résidents qui ont chaussé des skis devant le Washington Monument. D’importantes chutes de neige sont attendues ce lundi de la Virginie au Maine. Particulièrement à New York et sa région qui s’attendent à 50 cm de neige et des vents glacés atteignant 80 km/h.

« Les rendez-vous pour la vaccination contre le coronavirus sont reportés. (...) Les services publics mettent en garde contre des coupures de courant, et c’est la course pour empêcher la glace d’atteindre les routes et les rails du métro », explique le New York Times. Le maire de la ville a restreint les déplacements ; il n’est possible de se déplacer qu’en cas d’urgence.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail