REPORTAGE

Coronavirus: le Chili espère avoir vacciné 15 millions de personnes en juillet prochain

Vaccination à Santiago, au Chili, le 3 février 2021.
Vaccination à Santiago, au Chili, le 3 février 2021. © IVAN ALVARADO-REUTERS

Le Chili a lancé cette semaine la vaccination grand public, avec le vaccin chinois Sinovac. Les toutes premières doses avaient été inoculées à des soignants à partir de la fin du mois de décembre. Mais, avec cette nouvelle phase de vaccination, le Chili espère avoir vacciné - en juillet - 15 millions de personnes  sur 19 millions d'habitants.

Publicité

De notre correspondante à Santiago du Chili, Justine Fontaine 

Le gouvernement et les municipalités ont habilité des centres de vaccinations à travers tout le pays pour tenter d'atteindre l'objectif des quinze millions de personnes vaccinées en juillet 2021. Plus de 1 400 centres ont été installés et plus de 300 000 personnes ont été vaccinées en deux jours.

À une vingtaine de minutes du centre historique de Santiago, ce collège a été temporairement aménagé en lieu de vaccination. À l'entrée, il y a du gel hydroalcoolique et la prise de température est pour tout le monde.

►À lire aussi: Covid-19: début de vaccination au Chili, un des premiers pays de l’Amérique latine

La vaccination se fait par tranches d'âge dans les salles de classe réaménagées, au rez-de-chaussée. Ce jeudi, c'est au tour des personnes de plus de 85 ans, comme Josefina Estefania.  Elle vient de recevoir une première dose et attend avec impatience le moment où le vaccin fera son effet. « Ça sera tellement agréable ! Avoir la liberté de sortir, prendre l'air, faire du sport. J'ai beau être vieille, j'aime beaucoup faire du sport, de la natation par exemple », dit-elle.

Les soignants prioritaires

Les soignants peuvent eux aussi d'ores et déjà recevoir le vaccin, comme Romina Samaniego, 28 ans. Elle veut se sentir protégée lorsqu'elle travaille. « Je suis travailleuse indépendante, mais je suis malgré tout exposée à un risque de contagion plus important de part mon métier. Par exemple, nous les orthophonistes, nous devons être tout près de la bouche des patients », dit-elle.

44,5% des soignants ont déjà reçu une première dose. Les autorités chiliennes espèrent tenir ce rythme soutenu de vaccination pour immuniser près des trois-quarts de la population d'ici à début juillet.

Le Chili compte actuellement une moyenne de 4 000 nouveaux cas quotidiens de contamination au coronavirus. Depuis l'apparition de la maladie, il a enregistré en onze mois plus de 735 000 contaminations et 18 576 décès, selon les chiffres officiels.

 

 

 

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail