Reportage

États-Unis: réouverture partielle de l'intérieur des restaurants à New York

Le Katz's Delicatessen à New York. La ville a autorisé les restaurants à offrir des repas à l'intérieur à une capacité de 25%.
Le Katz's Delicatessen à New York. La ville a autorisé les restaurants à offrir des repas à l'intérieur à une capacité de 25%. AP - Mary Altaffer
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Alors que les nouveaux cas de coronavirus baissent aux États-Unis, la ville de New York reprend petit à petit vie. Après deux mois de fermeture, les restaurants sont à nouveau autorisés à servir des repas en salle. Ils étaient pour l’instant limités au service en extérieur. Une respiration cruciale pour une industrie ravagée par la pandémie de coronavirus. Au moins un quart des restaurants de la ville a déjà mis la clé sous la porte. 

Publicité

Avec notre correspondante à New York, Loubna Anaki

Dans ce restaurant indien de Manhattan, les réservations pour manger en intérieur se sont multipliées depuis le vendredi 12 février. Limités depuis le 11 décembre aux repas en terrasse, les propriétaires comme Jimmy Rizvi se réjouissent de l’allègement des restrictions. « On est très contents, même s’ils restent de nombreuses difficultés, explique-t-il. On doit veiller à assurer la sécurité de nos clients et de nos employés. »

Pour l’instant, la capacité est limitée à 25% et les restaurants doivent fermer à 23h. Mais alors que New York fait face à un hiver glacial, c’était plus que nécessaire selon Jimmy Rizvi, qui déclare : « Les gens ne voulaient pas manger dehors. On a des installations avec du chauffage, mais ça ne suffit pas. Ils nous demandaient quand même “on ne peut être à l'intérieur ? ” ».

Cet allègement des restrictions est d’autant plus important qu’il intervient pendant l’un des plus importants week-ends avec la fête de la Saint-Valentin. La plupart des New-Yorkais disent être contents de pouvoir manger ou boire au chaud, même s’ils restent prudents. « Il fait super froid en ce moment, dit l'un d'entre eux. C’est bien d’être à l’intérieur ». « Étant donné la situation avec le virus et le fait qu’il soit encore là, je préfère quand même manger en terrasse », déclare une autre.

Les restaurants et bars new-yorkais, durement touchés depuis le début de la pandémie, espèrent que ces nouvelles mesures leur permettront de survivre à l’hiver et de mieux résister à la crise.

► À lire aussi : Covid-19: le port du double masque encouragé par les autorités sanitaires américaines

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail