Covid-19: l'Unicef alerte sur la déscolarisation en Amérique latine et aux Caraïbes

Des enfants et leur famille à l'intérieur d'un bâtiment occupé qui abritait une usine, en pleine pandémie de coronavirus à Rio de Janeiro, au Brésil, le jeudi 4 mars 2021.
Des enfants et leur famille à l'intérieur d'un bâtiment occupé qui abritait une usine, en pleine pandémie de coronavirus à Rio de Janeiro, au Brésil, le jeudi 4 mars 2021. AP - Silvia Izquierdo

L’Unicef a présenté ce mercredi à New York un rapport qui fait état d’une situation catastrophique dans le monde en matière d’éducation depuis le début de la pandémie. Selon l’Unicef, plus de 168 millions d’enfants sont privés d’écoles depuis près d’un an. Deux tiers des pays où cette situation a été constaté sont en Amérique latine ou dans les Caraïbes. C’est-à-dire que 98 millions d’élèves de cette partie du monde ont été privés pendant près d’un an d’école.

Publicité

 

Ça se doit à plusieurs facteurs. D'abord l'année scolaire en Amérique latine et dans les Caraïbes commence souvent au mois de février et mars. Ça veut dire que l'année passée, quand la pandémie s'est déclarée, les enfants étaient à peine retournés à l'école et immédiatement l'école a été interrompue...

Laurent Duvillier, chef de la Communication pour l’Amérique latine et les Caraïbes à l’Unicef

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail