Covid-19 aux Etats-Unis: le Texas lève l'obligation du port du masque

Une cliente rentre dans un magasin à Dallas, au Texas, le 2 mars 2021.
Une cliente rentre dans un magasin à Dallas, au Texas, le 2 mars 2021. AP - LM Otero

43 000 personnes sont mortes du Covid-19 au Texas, mais le gouverneur a décrété que ce mercredi cet Etat était à deux doigts d’être sorti de la pandémie. Les masques ne sont désormais plus obligatoires et les magasins, restaurants, bars, peuvent ouvrir à 100% de capacité.

Publicité

Avec notre correspondant à Houston, Thomas Harms

Avec de plus en plus de vaccins disponibles, plus de capacités de tests, plus d’équipements de protection, le gouverneur du Texas estime que désormais, c’est à chacun d’être responsable face au Covid-19 et plus à l’Etat.

Dans la pratique, une chaine de grand magasin (HEB) a décidé de ne plus recommander de porter de masques, une autre (Kroger) a l’inverse va continuer à l’imposer à tous. Chaque commerce va en fait décider, suivant sa clientèle ce qui va changer ou non.

Une discothèque de Houston a ainsi fait sa promotion en annonçant sur Instagram une soirée sans masques dès minuit une, ce mercredi, mais à l’appel de nombreux élus, ce club, le Concrete Cowboys, a accepté d’annuler sa soirée.

Car avec seulement 11% de la population vaccinée au Texas, les professionnels de la santé soutiennent qu’il est encore trop tôt pour rouvrir et la décision des autorités texanes a soulevé la consternation des élus de la plupart des métropoles. Mais la municipalité d’Austin va plus loin, elle a décidé de continuer à donner des amendes au gens qui ne portent pas de masques dans la rue.

On demande aux clients de porter un masque, mais si ils refusent, on ne peut rien y faire. On n’est pas encore ouvert à 100%, mais à 75%

Les commerces texans rouvrent à la clientèle, masquée ou non

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail