Cuba: le Parti communiste en guerre contre la «subversion» idéologique sur internet

Face à la jeunesse cubaine connectée, le gouvernement et le parti semblent bien souvent dépassés. 
Face à la jeunesse cubaine connectée, le gouvernement et le parti semblent bien souvent dépassés.  YAMIL LAGE AFP

Alors que le parti unique qui dirige Cuba depuis près de 60 ans entamera son huitième Congrès en avril prochain, l’un des enjeux de cette grand-messe sera de trouver des solutions face à la montée des critiques sur internet et pour un meilleur contrôle des réseaux.

Publicité

Avec notre correspondante à la Havane, Domitille Piron

Cuba est en « guerre idéologique permanente », selon le gouvernement et le Parti communiste cubain (PCC). Avec l’essor des réseaux sociaux et l’usage de plus en plus fréquent d’internet sur l’île, les autorités font face à une croissante « subversion politico-idéologique », selon Granma, l’organe du comité central du parti. 

Le prochain congrès du Parti communiste cubain sera donc l’occasion de réfléchir à la stratégie à mettre en place pour lutter dans cette « bataille de la communication avec une meilleure créativité et plus d’intelligence », précise le journal.  

Une arme à contrôler

Quelques stratégies de contrôle des réseaux sociaux à Cuba ont déjà été mises en place : dernièrement, des lycéens et étudiants se sont vu demander le nom de leur profil sur les réseaux sociaux afin de contrôler leur publication, certains auraient même reçu des menaces de suspension d’études s’ils continuaient de publier leurs opinions. Un médecin s’est également fait renvoyer de son hôpital pour avoir publié sur les réseaux. 

Et fréquemment, la guerre des « likes » et des commentaires entre révolutionnaires et cubains plus critiques fait réagir jusqu’au président Miguel Diaz-Canel !  

Depuis plus d’un an, internet sur les téléphones portables est devenu une arme de défense pour les militants des droits de l’homme, les artistes et les jeunes qui souffrent de la répression et de la censure. Et face à cette jeunesse connectée, le gouvernement et le parti semblent bien souvent dépassés. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail