Covid: la course aux vaccins 100% brésiliens est lancée

Une maquette de la boîte de Butanvac, un vaccin potentiel contre le Covid-19, présentée à Sao Paulo, le 26 mars 2021.
Une maquette de la boîte de Butanvac, un vaccin potentiel contre le Covid-19, présentée à Sao Paulo, le 26 mars 2021. REUTERS - STRINGER

Le Brésil s’enfonce dans la crise du Covid, avec 3 650 morts enregistrés en 24h. C’est un nouveau record. Pendant ce temps, l'Institut de recherche Butantan de l'État de São Paulo a annoncé la mise au point d'un vaccin anti-Covid 100% brésilien. Il a demandé l'autorisation de l'agence régulatrice Anvisa pour conduire des essais cliniques. Mais la question du vaccin est très politisée au Brésil, et quelques instants plus tard, le gouvernement Bolsonaro a aussi annoncé le lancement d’un autre vaccin brésilien. 

Publicité

Avec notre correspondant à Sao Paulo,  Martin Bernard

Les autorités de Sao Paulo affirment que 40 millions de doses du vaccin Butanvac pourraient être distribuées à partir du mois de juillet. La Thaïlande et le Vietnam produiraient également ce vaccin.

Cette annonce intervient alors que le Brésil est en manque de vaccins pour enrayer une pandémie qui a déjà fait plus de 300 000 morts. Le gouverneur de São Paulo, João Doria, en a profité pour transmettre un message positif, et pour marquer sa différence à l'égard du président Bolsonaro, son grand rival politique.

« C’est un grand moment d’espoir pour nous tous, a-t-il déclaré. Chaque jour, il y a 3 000 ou 4 000 morts au Brésil. Une tragédie, une profonde tristesse. Mais aujourd’hui, c’est un jour d’espoir, c’est le jour du nouveau vaccin. Ça, c’est la réponse de la science à ceux qui renient la science et à ceux qui renient la vie. »

Coïncidence ou non, le ministre des Sciences et de la Technologie, Marcos Pontes, a convoqué une conférence de presse quelques heures plus tard. Il a annoncé que le gouvernement Bolsonaro avait, lui aussi, déposé une demande pour réaliser des essais cliniques sur un autre vaccin, financé par le gouvernement fédéral.

À lire aussi : Le Brésil dépasse les 300 000 victimes du Covid-19, la population s’indigne

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail