Covid-19: les États-Unis assouplissent leurs restrictions malgré un risque de nouveau pic

Un centre mobile de vaccination garé dans une rue à Brooklyn, le lundi 29 mars 2021, à New York.
Un centre mobile de vaccination garé dans une rue à Brooklyn, le lundi 29 mars 2021, à New York. AP - Kathy Willens

Le Centre de contrôle et de prévention des maladies autorise désormais les Américains qui ont été vaccinés à voyager à l’intérieur du pays sans période de quarantaine ou de test. Mais les experts préviennent : il convient de rester prudent, les infections continuent parallèlement d’augmenter dans plusieurs États. 

Publicité

Avec notre correspondante à Washington,  Anne Corpet

Plus de 100 millions d’Américains sont désormais vaccinés. Un nouveau record a été enregistré vendredi avec plus de 4 millions de personnes vaccinées au cours d'une seule journée. Ce week-end à New York, les théâtres ont pu lever leur rideau pour la première fois depuis des mois devant un nombre de spectateurs limités et vaccinés. La Californie annonce pour sa part la reprise des compétitions sportives en intérieur pour la mi-avril.

Mais le docteur Fauci, qui dirige l’Institut des maladies infectieuses prévient : la pandémie est loin d’être jugulée. « Cela va très bien en ce qui concerne la vaccination, mais l'une des choses qui nous inquiète, c’est que dans quelques États il y a un danger de nouveau pic important de l’épidémie. Nous ne sommes pas encore sortis du bois donc ne déclarons pas prématurément la victoire, car nous n’y sommes pas encore », dit-il.

Quelque 60 000 nouveaux cas ont ainsi été enregistrés dans le pays vendredi. Le nombre de décès dus au coronavirus continue d’augmenter. Si les projections sont exactes, les États-Unis franchiront le cap des 600 000 morts avant le 1er juillet.

À lire aussi : Covid-19 aux États-Unis: la vaccination se poursuit, la hausse des infections aussi

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail