États-Unis: les autorités inquiètes par les 30% d’Américains qui ne veulent pas se faire vacciner

Bus de vaccination mobile à Brooklyn, New York, le 7 avril 2021.
Bus de vaccination mobile à Brooklyn, New York, le 7 avril 2021. REUTERS - SHANNON STAPLETON

Près de 20% de la population américaine est déjà vaccinée contre le coronavirus. D’ici le 19 avril, plus aucune restriction ne pèsera sur l’accès au vaccin et tous les adultes américains pourront y prétendre. Mais selon une enquête publiée ce 7 avril, près d’un tiers d’entre eux hésite à se faire injecter le sérum, ce qui inquiète les autorités.

Publicité

Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet

Selon un sondage réalisé par la radio publique, 30% des Américains n’entendent pas se faire vacciner. Les raisons invoquées sont très variables : méfiance vis-à-vis d’un produit qui n’a pas été testé sur plusieurs années, foi religieuse, ou encore croyance dans les théories conspirationnistes les plus folles. 36% des républicains se disent réticents, contre 12% chez les démocrates.

La méfiance est aussi bien implantée au sein de la communauté noire qui n’a pas oublié les expériences désastreuses menées dans le passé par des médecins sur des Afro-Américains. Et près de 22% des hispaniques sont également réticents.

► À lire aussi : Covid-19: les États-Unis assouplissent leurs restrictions malgré un risque de nouveau pic

Un enjeu crucial pour le pays

Pour tenter de convaincre la population des bienfaits du vaccin, les autorités ont lancé des campagnes de publicité, mobilisé des pasteurs et des responsables communautaires. Certaines entreprises privées participent à cet effort : en Caroline du Nord, une enseigne promet ainsi d’offrir un beignet gratuit chaque jour jusqu’à la fin de l’année à toute personne qui présente son certificat de vaccination.

L’enjeu est crucial : selon le centre de contrôle et de prévention des maladies, il faut que 70% à 80 % de la population soit vaccinée pour atteindre l’immunité collective.

► À lire aussi : États-Unis: l'offensive de la vaccination, succès et défis

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail