Covid-19: au Brésil, de plus en plus de jeunes en soins intensifs

Un hôpital de campagne installé dans un gymnase à la périphérie de Sao Paulo, le 7 avril 2021.
Un hôpital de campagne installé dans un gymnase à la périphérie de Sao Paulo, le 7 avril 2021. © REUTERS - AMANDA PEROBELLI

Au Brésil, les jeunes sont de plus en plus touchés par le Covid-19. Plus de la moitié des Brésiliens qui se trouvent en soins intensifs ont moins de 40 ans, selon une étude de l'Association brésilienne des soins intensifs. Un phénomène qui inquiète les spécialistes.

Publicité

Avec notre correspondante à Rio de Janeiro, Sarah Cozzolino

Dans l’hôpital public Sao Sebastião de Rio, les patients de 50 et 60 ans sont désormais en minorité ces dernières semaines. « Aujourd’hui nous avons des patients de 33, 39 et même 20 ans qui sont hospitalisés pour Covid dans un état grave et qui ont besoin d’aide respiratoire », affirme Ana Luiza Oliveira, infectiologue.

Et selon ce médecin, la première explication de ce changement de profil, c’est la circulation des virus mutants : « Les nouvelles variantes apparaissent à cause de la circulation du virus hors de contrôle et de l’absence d’une politique vaccinale qui permettrait de ralentir cette circulation, ajoute Ana Luiza Oliveira. Et ces virus plus agressifs et pathogènes entraînent une aggravation des cas. »

À lire aussi : Covid-19: plus de 4 000 morts en 24 heures au Brésil, la pandémie semble hors de contrôle

L’autre explication est que les personnes âgées commencent à être protégées grâce au vaccin, mais aussi parce qu’elles suivent davantage les mesures de distanciation sociales.

« Malheureusement, les jeunes continuent à circuler, souligne Gulnar Azevedo e Silva, présidente de l’Association brésilienne de santé publique. Donc proportionnellement, une grande augmentation entraîne une aggravation et une partie aura besoin d’être hospitalisée. » 

Dans l’État de Rio il y a désormais plus de morts que de naissances, mais l’État a rouvert les commerces, bars et restaurants depuis vendredi, après seulement deux semaines d’arrêt. 

La pandémie du Covid-19 a fait à ce jour 353 137 morts au Brésil, plaçant le pays en deuxième position des pays les plus touchés après les États-Unis et devant le Mexique, l'Inde et le Royaume-Uni.

À lire aussi : Brésil: le président Bolsonaro bientôt sous enquête pour sa gestion de la pandémie

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail