Procès Derek Chauvin: selon la défense, le protocole de l'arrestation était «raisonnable»

Portrait dessiné de l'expert en usage de la force et en techniques d'arrestation Barry Brodd, lors de sa comparution dans le procès de Derek Chauvin, accusé du meurtre de George Floyd, le 13 avril 2021, à Minneapolis.
Portrait dessiné de l'expert en usage de la force et en techniques d'arrestation Barry Brodd, lors de sa comparution dans le procès de Derek Chauvin, accusé du meurtre de George Floyd, le 13 avril 2021, à Minneapolis. © REUTERS/Jane Rosenberg

Le procès de Derek Chauvin est entré dans sa troisième semaine. Après la comparution des 38 témoins de l’accusation contre l’ex-policier accusé du meurtre de George Floyd, place aux témoins et experts de la défense. Mardi 13 avril, celle-ci a cité six témoins, dont un expert qui a tout fait pour convaincre les jurés que Derek Chauvin n’a fait que suivre le protocole de la police en immobilisant George Floyd, qui résistait à son interpellation. Cela avec peu de nuances.

Publicité

Avec notre correspondant aux États-Unis, Éric de Salve

Le sixième témoin de la défense est un policier à la retraite habitué des tribunaux : expert en usage de la force, Barry Brodd est cité, mais aussi rémunéré par les avocats de Derek Chauvin, comme l’autorise la loi américaine. L’affaire lui a rapporté 11 400 dollars (environ 9 500 euros), mais ce n’est pas pour autant que cet expert est systématiquement favorable à la partie qui le paye, promet toutefois l’avocat de l’ex-policier poursuivi pour meurtre.

Mardi 13 avril, Barry Brodd a calmement tenté de convaincre le jury que Derek Chauvin n’avait fait aucun usage excessif de la force contre George Floyd : « L’interaction de l’officier Chauvin avec M. Floyd m’a semblé conforme à sa formation, conforme aux pratiques actuelles au sein de la police, et objectivement raisonnable. »

« Merci, je n’ai pas d’autres questions », lance l’avocat de la défense.

Cette expertise a stupéfait les commentateurs judiciaires sur les chaines d’information, qui diffusent l’intégralité du procès en direct.

Il faut dire que Barry Brodd contredit l’ensemble des experts en sécurité cités depuis le début du procès, à commencer par le chef de la police de Minneapolis en personne. La semaine dernière, Medaria Arradondo jugeait le comportement de Derek Chauvin contraire à la politique, à la formation, à l’éthique et aux « valeurs » de la police de Minneapolis.

 À lire aussi : États-Unis: Minneapolis s’embrase à nouveau après la mort d’un jeune Noir tué par la police

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail