États-Unis: les inscriptions au chômage au plus bas

Entre le 4 et le 10 avril, 576000 personnes se sont inscrites au chômage aux États-Unis, soit 26% de moins que la semaine précédente.
Entre le 4 et le 10 avril, 576000 personnes se sont inscrites au chômage aux États-Unis, soit 26% de moins que la semaine précédente. REUTERS/Lucas Jackson

Aux États-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage sont tombées au plus bas depuis le début de la crise sanitaire. Les demandes d'allocations chômage ont fortement baissé la semaine passée, elles passent sous la barre des 600 000, selon les données publiées jeudi 15 avril par le département du Travail. Preuve que la première économie du monde se redresse.

Publicité

Entre le 4 et le 10 avril, 576 000 personnes se sont inscrites au chômage aux États-Unis, soit 26% de moins que la semaine précédente. C’est le signe que l'activité économique redémarre aux États-Unis grâce à l’accélération de la campagne de vaccination. Un Américain sur quatre est désormais totalement vacciné.

À lire aussi : Covid-19 aux États-Unis: vaccination pour tous et réouverture totale de la Californie

Parallèlement de nombreux États assouplissent les restrictions sanitaires. Conséquence : l’économie américaine crée des emplois, plus de 900 000 au mois de mars. Résultat, le taux de chômage a fortement diminué : 6% le mois dernier contre 15% il y a un an en avril 2020.

L'administration américaine espère maintenant une reprise encore plus dynamique de l’activité économique et une croissance plus rapide des embauches dans les prochains mois grâce à une autre mesure essentielle : les aides de l’État dans le cadre du dernier plan de relance voulu par Joe Biden de 1 900 milliards de dollars.

À lire aussi : Covid-19 aux États-Unis: l’économie enregistre la création de 900 000 postes en mars

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail