Minneapolis: émotion aux funérailles de Daunte Wright, tué par la police

Katie Wright, la mère de Daunte, n'a pas pu retenir ses larmes le 22 avril 2021 lors des funérailles de son fils, tué par la police à Minneapolis.
Katie Wright, la mère de Daunte, n'a pas pu retenir ses larmes le 22 avril 2021 lors des funérailles de son fils, tué par la police à Minneapolis. REUTERS - NICHOLAS PFOSI

La mort de ce jeune Afro-Américain a le 11 avril avait eu lieu alors que se déroulait le procès de Derek Chauvin donnant lieu à de nouvelles manifestations dans la ville.

Publicité

Avec notre envoyée spéciale à Minneapolis, Loubna Anaki

Devant l’église où avait lieu la cérémonie, ils étaient des dizaines avec des drapeaux Black Lives Matter et des pancartes en hommage à Daunte Wright. Des habitants venus exprimer leur soutien à la famille. « On est une seule grande famille et les attaques sont en continue contre les jeunes hommes noirs. Daunte aurait pu être mon frère. » « Ca fait mal… On veut juste la justice », dit cette femme.

Ces funérailles ont lieu tout juste trois jours après la condamnation de Derek Chauvin pour le meurtre de Georges Flody.

Daunte Wright avait 20 ans. Il a été tué il y a dix jours lors d’un contrôle. L’officier qui lui a tiré dessus aurait confondu son taser avec son arme.

À l’intérieur de l’église, sa mère a eu du mal à parler : « Je n’aurai jamais imaginé que je serais ici. Les rôles devraient être inversés. C’est lui qui aurait dû m’enterrer. »

Aux côtés de la centaine de proches et d’amis présents, il y avait la famille de Georges Floyd, des élus du Minnesota, le combattant des droits civiques Al Sharpton. Ils ont tous exigé que justice soit rendue pour la mort de Daunte Wright.

La policière qui lui a tiré dessus est déjà poursuivie pour homicide involontaire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail