Colombie: la grogne des manifestants contre la réforme fiscale s'intensifie

Les protestations contre la réforme fiscale ont fini en affrontement entre manifestants et policiers à Bogota, le 28 avril 2021.
Les protestations contre la réforme fiscale ont fini en affrontement entre manifestants et policiers à Bogota, le 28 avril 2021. REUTERS - LUISA GONZALEZ

Le mercredi 28 avril était une journée de mobilisation nationale contre la réforme fiscale annoncée par le gouvernement colombien. La journée a été marquée par des affrontements dans plusieurs villes comme à Bogota, Cali et Medellin. Un mort et plusieurs blessés seraient à déplorer.

Publicité

Avec notre correspondante en Colombie, Najet Benrabaa

Incendie d'un bus public, affrontements avec les forces de l'ordre, destruction de statue et pillages de centres commerciaux à Bogota, Cali, et Medellin. Des milliers de Colombiens ont protesté mercredi contre la réforme fiscale à l'étude en ce moment au Congrès.

Si ce projet est adopté, les impôts seraient alors augmentés pour les personnes qui gagnent plus de 550 euros par mois. Et la TVA d'une vingtaine de produits passerait alors à 5% ou à 19% comme pour les ordinateurs ou le gaz. Les Colombiens ont l'impression de payer la facture des aides fournies par l'État durant les cinq mois de quarantaine l'an dernier.

Nouvelles manifestations prévues ce jeudi

Ces manifestations massives interviennent alors que la Colombie se reconfine peu à peu pour faire face à la troisième vague de Covid-19. Jusqu'à présent, le pays compte officiellement près de 3 millions de cas positifs et plus de 72 000 morts. Couvre-feu en semaine et confinement les week-ends sont en vigueur jusqu'au 3 mai sur l'ensemble du pays.

Les manifestations doivent se poursuivre ce jeudi et un nouvel appel à se mobiliser a été lancé pour le 19 mai prochain.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail