Équateur: un 1er mai avancé d’un jour pour faire face à la pandémie de Covid-19

Guillermo Lasso, le président élu d'Équateur, a été au coeur de ce 1er mai. Ici à Guayaquil, le 11 avril.
Guillermo Lasso, le président élu d'Équateur, a été au coeur de ce 1er mai. Ici à Guayaquil, le 11 avril. REUTERS - STRINGER

Pandémie oblige, les organisations syndicales ont été obligées de se réinventer pour ce 1er mai qui, en Équateur, a été avancé au vendredi 30 avril. Des manifestations virtuelles et motorisées ont été organisées avec en toile de fond les attentes quant à la politique du président élu, Guillermo Lasso, qui assumera le pouvoir fin mai.

Publicité

De notre correspondant à QuitoÉric Samson

Les travailleurs équatoriens n’ont pas beaucoup marché ce vendredi 30 avril. En honneur au jour du travail, le gouvernement avait pourtant autorisé les déplacements alors que la population équatorienne est confinée les fins de semaines et jours fériés dans les 16 principales provinces du pays.

Pour respecter les consignes sanitaires alors que la pandémie est hors de contrôle, les syndicats ont organisé des caravanes motorisées, notamment à Quito et Guayaquil, les deux principales villes du pays. Ils ont aussi demandé à leurs adhérents ne souhaitant pas sortir d’afficher leurs revendications à leurs fenêtres et balcons. Beaucoup ont choisi d’envoyer des messages au président élu, Guillermo Lasso, dont le mandat doit débuter le 24 mai prochain.

Flexibilité du Code du travail

Beaucoup lui ont demandé de ne pas oublier sa promesse de création de deux millions d’emplois. Face à un candidat libéral qui proposait l’an dernier la création d’un jour du chômeur et la flexibilisation du Code du travail, beaucoup ne cachent pas leur scepticisme.

Guillermo Lasso a pourtant surpris il y a quelques jours ses partisans et opposants lorsque ce chrétien pratiquant membre de l’Opus Dei a annoncé que son gouvernement respecterait scrupuleusement la décision du Conseil constitutionnel de légaliser l’avortement en cas de viol.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail