États-Unis: Joe Biden fait la promotion du train, cœur de son plan infrastructures

Le président américain Joe Biden a fait la promotion du chemin de fer et de l'Amtrak, la compagnie de trains nationale, à Philadephie, le 30 avril 2021.
Le président américain Joe Biden a fait la promotion du chemin de fer et de l'Amtrak, la compagnie de trains nationale, à Philadephie, le 30 avril 2021. REUTERS - ERIN SCOTT

Joe Biden poursuit sa tournée de promotion de son gigantesque plan infrastructures de 2 000 milliards de dollars. Le président américain était hier à Philadelphie à l’occasion du cinquantième anniversaire de l’Amtrak, la compagnie nationale des trains américains. Le rail est au cœur de la stratégie du président qui veut relancer ce moyen de transport délaissé par les Américains mais qui lui est cher pour des raisons personnelles.

Publicité

De notre correspondant aux États-UnisÉric de Salve

Joe Biden ne rate jamais une occasion de rappeler combien sa vie personnelle est intimement liée à l’Amtrak, la compagnie ferroviaire américaine. Pendant 30 ans, tous les jours, il a pris le train des milliers de fois entre Wilmington, son fief du Delaware et Washington, où il était sénateur. Car, après la mort tragique de sa femme, Joe Biden avait promis à ses deux fils de rentrer chaque soir à la maison. C’est ce qui lui a valu le surnom populaire d’Amtrak Joe.

« L’Amtrak est devenu ma famille », dit-il, devant une locomotive en gare de Philadelphie. Aujourd’hui, le président américain veut relancer son moyen de transport favori auprès des Américains, qui voyagent presque exclusivement en voiture et en avion. Sur son plan infrastructures de 2 trillions de dollars, 80 milliards seront consacré à la rénovation du réseau ferroviaire américain vétuste et peu étendu.

« Un moyen de transport rapide, sûr, et propre »

« Imaginez, aller d’Atlanta à Charlotte en 2 heures de train, Chicago et Detroit en seulement 2h30. Un trajet entre Los Angeles et Las Vegas encore plus rapide ! Nous avons ici une immense opportunité de créer des emplois tout en favorisant un moyen de transport rapide, sûr, et propre dans notre pays », poursuit-il.

Pour l’anecdote, aujourd’hui, Joe Biden rentre à Wilmington, tous les week-ends retrouver sa famille ... mais toujours en avion, pour des raisons de sécurité.

►À écouter aussi : Plan Biden: «L'économie américaine ne peut pas fonctionner sans les ponts et les chaussées»

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail