Brésil: amende pour le président Bolsonaro après un bain de foule sans masque

Le président brésilien va devoir payer une amende à cause d'un bain de foule sans masque en pleine pandémie (image d'illustration)
Le président brésilien va devoir payer une amende à cause d'un bain de foule sans masque en pleine pandémie (image d'illustration) EVARISTO SA AFP/Archivos

Le président brésilien Jair Bolsonaro va devoir payer une amende à cause d'un bain de foule sans masque en pleine pandémie de Covid-19 au Maranhao, a annoncé le gouverneur de cet Etat du nord-est du pays.

Publicité

Avec notre correspondant à Sao Paulo, Martin Bernard

En visite dans la région Nord-Est, Jair Bolsonaro est parti, comme à l’habitude, à la rencontre de ses partisans, sans masque et sans aucun respect des gestes barrières.

Le gouverneur de l’Etat de Maranhao, Flavio Dino, a décidé de faire appliquer la loi, en plein pandémie. Cet élu du parti communiste du Brésil a donc décidé de lui infliger une contravention, puisque ce genre d’attroupements est rigoureusement interdit. Officiellement, le président brésilien a 15 jours pour présenter sa défense. Il risque une amende pouvant aller jusqu’à 200.000 euros.

Mais Jair Bolsonaro n’en est pas à sa première provocation. Alors que le Covid a tué près de 450.000 personnes, sa politique sanitaire est au coeur d’une commission d’enquête  parlementaire. Et il semble multiplier les coups d’éclat, et les coups de gueule, pour tenter de détourner l’attention. En traitant par exemple, le gouverneur du Maranhão de « petit gros dictateur ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail