Un pêcheur de homard avalé par une baleine à bosse

Un pêcheur de homard avec 40 ans de pratique a eu la frayeur de sa vie vendredi après avoir été avalé par une baleine à bosse.
Un pêcheur de homard avec 40 ans de pratique a eu la frayeur de sa vie vendredi après avoir été avalé par une baleine à bosse. Kate Westaway/gettyimages.fr

Aux États-Unis, et plus précisément dans l’État du Massachusetts, un pêcheur de homard avec 40 ans de pratique a eu la frayeur de sa vie vendredi 11 juin après avoir été avalé par une baleine à bosse. Une histoire qui semble difficilement croyable, mais son témoignage et celui d’un autre homme qui l’accompagnait lors de cette sortie en mer sont pris très au sérieux par des spécialistes. L’aventure de Michael Packard est même devenue virale ce samedi dans le monde entier.

Publicité

Mickael Packard était en train de plonger à la recherche de homards, à environ 13 mètres de profondeur, au large de Cape Code, une région prisée pour ses plages et notamment la qualité de ses homards. Et c’est à ce moment-là qu’une « baleine a essayé de me manger », explique-t-il dans les pages d’un quotidien local. « J’étais dans sa bouche pendant 30 à 40 secondes avant qu’elle remonte et me recrache ». Il pensait que sa dernière heure était arrivée. Une explication tout à fait plausible selon Jooke Robbins, une spécialiste locale des baleines à bosse, qui rappelle que lorsqu’une baleine veut se nourrir, « elles foncent, bouche ouverte, et avalent les poissons et l'eau très rapidement ».

Mais si leur bouche est assez large, leur gorge est trop étroite pour y faire passer un homme, selon elle. Mickael Packard s’en sort bien. « J’ai des bleus partout, mais aucun os cassé », explique-t-il depuis sa chambre d’hôpital où il a été emmené après avoir été secouru par des sauveteurs alertés par son compagnon de pêche.

C’est la première fois qu’une histoire de ce type est rapportée, selon Jooke Robins, qui estime que c’est un bon avertissement : « Si vous voyez une baleine, restez à bonne distance. Il est vraiment important de laisser aux baleines de l'espace ». Un avertissement destiné tout particulièrement aux touristes qui recommencent à fréquenter cette zone très prisée.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail