Le président américain Joe Biden nomme Thomas Nides nouvel ambassadeur en Israël

Thomas Nides nommé par Joe Biden ambassadeur des États-Unis en Israël.
Thomas Nides nommé par Joe Biden ambassadeur des États-Unis en Israël. KAREN BLEIER AFP/File

Thomas Nides est un fervent défenseur des aides allouées aux Palestiniens. Les financements avaient été gelés sous la précédente administration de Donald Trump. À travers cette nomination, Washington marque donc une nouvelle fois sa rupture avec la politique de l’ancien locataire de la Maison Blanche.

Publicité

Avec notre correspondant à Jérusalem, Sami Boukhelifa

« C’est une bonne personne », confie une source diplomatique à Jérusalem, qui se réjouit de travailler avec lui. Mais avant cela, la nomination de Thomas Nides doit d’abord être validée par le Sénat américain où les démocrates disposent d’une courte majorité. Une fois cette étape franchie, il deviendra officiellement le remplaçant de David Friedman, ardent défenseur de la politique belliciste de l'État hébreu.

Le choix de Thomas Nides en tant qu’ambassadeur des États-Unis en Israël n’est pas anodin. Il intervient après la formation d’un nouveau gouvernement israélien, sans le Premier ministre Benyamin Netanyahu. Depuis Washington, l’administration de Joe Biden souhaite clairement ouvrir une nouvelle page pour les relations israélo-américaines.

Ancien banquier, haut responsable du département d’État, Thomas Nides s’était opposé aux tentatives des républicains au Congrès de retirer les financements destinés à l’UNRWA, l’agence de l’ONU en charge des réfugiés palestiniens. Dès ses premiers mois au pouvoir, le président Joe Biden est revenu sur cette mesure, s’engageant pour une aide de 235 millions de dollars aux Palestiniens.

► À lire aussi : Washington reprend son aide aux Palestiniens, Israël affiche son désaccord

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail