Cuba: la fin des dépôts bancaires en dollars sème des interrogations au sein de la population

Cuba suspend les dépôts bancaires en dollars pour protéger son économie et faire face à l’embargo américain.
Cuba suspend les dépôts bancaires en dollars pour protéger son économie et faire face à l’embargo américain. REUTERS

Cuba suspend les dépôts bancaires en dollars pour protéger son économie et faire face à l’embargo américain. Voilà les raisons avancées de cette nouvelle mesure. Le gouvernement avait ouvert aux Cubains la possibilité d’avoir des comptes en dollars en 2019, dans l’objectif de récupérer dans ses caisses des devises et pour accéder à certains magasins, alors à La Havane, la suspension de ces dépôts de dollars soulève doutes et interrogations.

Publicité

Avec notre correspondante à La Havane, Domitille Piron

Un mélange d’incompréhension et d’inquiétude règne à La Havane. Que faire désormais de ses dollars ? Et comment alimenter son compte en monnaie librement convertible avec d’autres devises, dont les taux ont explosé au marché noir ?

À Cuba, si tout le monde veut des devises, c’est pour les déposer sur un compte en banque qui permet ensuite d’accéder à certains magasins d’alimentation qui sont les mieux achalandés en cette période de crise.

C’est ce que faisait Reynier avec des dollars, il doit désormais trouver une autre devise au marché noir. « Avant tout le monde voulait des dollars, des dollars, dit-il, mais maintenant les gens veulent des euros ! Ici personne ne touche un salaire en dollars, mais ils ont mis des magasins en devises et on s’est mis a acheté en dollars, demain on nous met des magasins accessibles qu’en monnaie chinoise et les Cubains achèteront en yuan ! »

Le taux de l'euro flambe

Ces monnaies étrangères ne sont accessibles qu’au marché noir. Et au lendemain de l’annonce de la fin des dépôts bancaires en dollars, le taux informel du billet vert à diminuer, quand celui de l’euro a explosé. José, qui travaille à son compte, est excédé par cette mesure : « C’est chaotique ! Parce que cette mesure ne fait qu’augmenter l’inflation, franchement je ne sais pas comment ils prennent leur décision… Mais bon, ils disent aussi que c’est à cause des banques internationales qui n’acceptent plus les dollars déposés par Cuba. Mais au final, c’est nous le peuple qui en subissons les conséquences ! Est-ce que cette situation, c’est de notre faute à nous les Cubains, à moi ? Non, et pourtant, c’est moi qui subis l’inflation du marché noir parce que je ne peux pas acheter de devises autrement et j’en ai besoin pour aller dans les magasins en devises, parce que les magasins en peso cubain ne sont pas approvisionnés ! »

► À lire aussi : Inflation et marché noir: le contrecoup de la réforme monétaire à Cuba

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail