États-Unis: «traumatisée», Britney Spears demande à la justice de lever sa tutelle

Des dizaines de fans de la chanteuse Britney Spears manifestaient devant le tribunal de Los Angeles pour soutenir la pop-star, le 23 juin 2021.
Des dizaines de fans de la chanteuse Britney Spears manifestaient devant le tribunal de Los Angeles pour soutenir la pop-star, le 23 juin 2021. AP - Chris Pizzello

Elle veut « récupérer sa vie ». Britney Spears s’est adressée à une cour de Los Angeles, mercredi 23 juin, pour demander la fin du régime de tutelle auquel la pop star est soumise depuis 2008 en raison, à l’époque, de difficultés psychologiques. « Je ne suis pas là pour être l’esclave de qui que ce soit », a ajouté la chanteuse. 

Publicité

Jusqu’ici, Britney Spears s’était peu exprimée sur sa situation, en se contentant de banalités du type : « Tout va bien ». Ce qu’elle a dit mercredi à la cour dans son témoignage de vingt-quatre minutes, devant un tribunal de Los Angeles, ne laisse aucun doute sur ce qu’elle ressent vraiment.

« Cette tutelle me fait beaucoup plus de mal que de bien. J’ai travaillé toute ma vie. Je mérite d’avoir une vie », a lancé la jeune femme.

La chanteuse de 39 ans raconte qu’elle pleure tous les jours et n’arrive pas à dormir. Ses finances, sa carrière sont contrôlées par d’autres et même sa vie personnelle. Ses tuteurs auraient, par exemple, refusé qu’elle retire son stérilet alors qu’elle voulait un enfant. Même un simple tour en voiture avec son petit ami n’a rien d’acquis, rapporte notre correspondant à Los Angeles, Loïc Pialat.

Britney Spears a parlé de manière ininterrompue pendant plus d'une vingtaine de minutes, avec un débit extrêmement rapide et en enchaînant les arguments pour demander à la juge Brenda Penny de lever cette mesure judiciaire qui lui fait, selon elle, « plus de mal que de bien ».

Sous tutelle depuis 2008

La star américaine a été placée sous tutelle en 2008, après une descente aux enfers très médiatisée à l'époque. Les conditions en sont très strictes et stipulent que les décisions concernant la chanteuse sont prises notamment par son père, Jamie Spears, avec lequel elle entretient de longue date des relations difficiles. Ces dispositions ont été vivement contestées ces dernières années et l'avocat de Britney Spears a récemment demandé au tribunal de remplacer Jamie Spears par la tutrice professionnelle qui cogère actuellement son cas avec son père.

La chanteuse a d'ailleurs critiqué mercredi l'attitude de sa famille, dont son père, dans ce dossier. « Ma famille n'a rien fichu du tout », a-t-elle affirmé. « Je me sens harcelée, abandonnée. Et j’en ai assez de me sentir seule. Je devrais avoir les mêmes droits que n’importe qui, avoir un enfant, avoir une famille, toutes ces choses ».

« Traumatisée », « en colère », « déprimée », la chanteuse américaine demande à sortir d’un régime de tutelle qu’elle décrit comme « abusif ». Ses fans sont d’accord avec elle. Ils étaient des dizaines à l’extérieur du tribunal à crier : « Free Britney » (« Libérez Britney »).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail