États-Unis: Derek Chauvin bientôt fixé sur sa peine pour avoir tué George Floyd

Plus d'un an après l'assassinat de George Floyd, les hommages continuent d'affluer à l'endroit même où il est mort dans les rues de Minneapolis.
Plus d'un an après l'assassinat de George Floyd, les hommages continuent d'affluer à l'endroit même où il est mort dans les rues de Minneapolis. AP - Julio Cortez

Un an et un mois après la mort de Georges Floyd, étouffé sous le genou de Derek Chauvin, c'est ce vendredi que le policier blanc sera fixé sur sa peine. Reconnu coupable le 20 avril dernier d'avoir tué le père de famille afro-américain, Derek Chauvin a été incarcéré dès l'annonce du verdict. La sentence sera annoncée devant le tribunal de Minneapolis. Il risque jusqu'à 40 ans de réclusion.

Publicité

À l'issue de son procès il y a deux mois, Derek Chauvin a été reconnu coupable de troid chefs d'accusation : meurtre, homicide involontaire et violences volontaires.

Abus d'autorité

Si la défense a réclamé la libération conditionnelle assortie d'une mise à l'épreuve, les procureurs ont eux requis 30 ans de prison contre l'agent de 45 ans qui a selon eux « tué brutalement Georges Floyd » le 25 mai 2020, en « abusant de l'autorité conférée par son insigne de policier ». 

Le système judiciaire du Minnesota prévoit un minimum de 12 ans de réclusion dans le cas de Derek Chauvin, mais le juge Peter Cahill qui prononcera la sentence a retenu d'autres circonstances aggravante, notamment  « la grande cruauté » avec laquelle Derek Chauvin a traité sa victime, en présence de mineurs et en réunion, avec d'autres policiers. 

Sans doute des recours

De quoi ouvrir la voie à une peine allant au-delà de 30 ans de réclusion, mais très peu probable car ce genre de décision judiciaire concerne généralement les accusés ayant un long passé criminel. 

Quoiqu'il en soit ce verdict fera sans doute l'objet de recours, l'avocat de Derek Chauvin veut d'ores et déjà le faire annuler, à cause de doutes sur l'impartialité de certains jurés. 

►À lire aussi : Mort de George Floyd: ouverture d'un procès hors normes ce lundi aux États-Unis

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail