Cuba: face à l’embargo américain, le pays espérait un geste du gouvernement Biden

Pour les Cubains, le vote de cette résolution du 23 juin est considéré comme une victoire écrasante pour Cuba contre les États-Unis. À l’ONU, le ministre des Affaires étrangères cubain, Bruno Rodriguez, a d’ailleurs rappelé l’impact de ce que les Cubains appellent le «blocus» sur leur quotidien.
Pour les Cubains, le vote de cette résolution du 23 juin est considéré comme une victoire écrasante pour Cuba contre les États-Unis. À l’ONU, le ministre des Affaires étrangères cubain, Bruno Rodriguez, a d’ailleurs rappelé l’impact de ce que les Cubains appellent le «blocus» sur leur quotidien. YAMIL LAGE AFP/Archivos

Le mercredi 23 juin, l’Assemblée générale des Nations unies, à une majorité écrasante, a condamné l’embargo économique américain contre Cuba. Sur 193 membres des Nations unies, 184 pays ont voté pour cette condamnation face à 2 votes contre. Seuls les États-Unis et Israël s’y sont opposés. Rien de nouveau depuis 1992 à l’ONU mais cette année avec le président Joe Biden, les Cubains espéraient un geste.

Publicité

Avec notre correspondante à La Havane,

Une nouvelle fois, l’Assemblée générale de l’ONU a rejeté massivement l’embargo commercial, économique et financier imposé depuis près de six décennies à Cuba par les États-Unis. Avec deux votes contre de la part des États-Unis et Israël et trois abstentions de la Colombie, d’Ivan Duque qui était un grand allié de Donald Trump, l’Ukraine et le Brésil, qui lors du dernier vote s’y était opposé.

Cette résolution est votée chaque année depuis 1992, et à peu de votes près chaque année c’est donc quasiment la même chose, sauf qu’avec l’arrivée du président Joe Biden à la Maison Blanche, il y avait l’espoir d’une surprise comme en 2016. À cette époque-là, l’administration Obama avait adopté une autre approche, avouant que « la politique américaine d’isolement envers Cuba n’a pas fonctionné ».

À lire: L'ONU condamne l'embargo économique américain contre Cuba pour la 29e fois

Pour les États-Unis, Cuba n’est « pas une priorité »

Car ces sanctions sont « la clé pour faire avancer Cuba vers la démocratie et les droits de l’homme » a dit le diplomate américain Rodney Hunter.

Cela dit, le vote de cette résolution à l’ONU est très symbolique, car en cas de décision de levée de l’embargo américain contre Cuba ce serait au Congrès de voter. On imagine donc difficilement Joe Biden s’engager actuellement dans une telle campagne. D’autant que l’administration Biden a bien fait savoir que Cuba n’était « pas une priorité ».

Un vote vu comme une victoire pour les Cubains

Pour les Cubains, il faudra donc encore être patient pour espérer du changement du côté de Washington, et ce vote de l’ONU est donc une maigre consolation même si à Cuba on joue la carte de la victoire. Là-bas, le vote de cette résolution est considéré comme une victoire écrasante pour Cuba contre les États-Unis. Comme pour réanimer un peu les Cubains et leur donner du baume au cœur en cette période de crise dont on ne voit pas la fin. Les autorités cubaines justifient d’ailleurs de plus en plus les difficultés économiques du pays par l’embargo américain.

À l’ONU, le ministre des Affaires étrangères cubain, Bruno Rodriguez, a rappelé l’impact de ce que les Cubains appellent le « blocus »: pour acquérir par exemple des ventilateurs artificiels même en temps de pandémie, il a évoqué de longues files d’attente provoquées par les pénuries, ainsi que du manque de médicaments.

Il faut rappeler que l’embargo américain ne concerne pas la commercialisation de produits d’alimentation et les médicaments. Mais il est vrai que le pays est asphyxié par les sanctions américaines. Depuis son arrivée au pouvoir, Joe Biden n’en a levé aucune. Et La Havane parie beaucoup sur l’allégement des sanctions et le retour du tourisme et notamment des touristes américains pour sortir de la crise.

À lire: Cuba: la fin des dépôts bancaires en dollars sème des interrogations au sein de la population

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail