Revue de presse des Amériques

À la Une: mort du batteur haïtien Herman Nau, ambassadeur du compas

Le groupe de musique haïtien Tabou Combo. Tout à droite se trouve Herman Nau.
Le groupe de musique haïtien Tabou Combo. Tout à droite se trouve Herman Nau. © Production Nuits d'Afrique

Publicité

Les hommages se multiplient sur les réseaux sociaux. Le célèbre musicien haïtien Herman Nau, cofondateur du groupe Tabou Combo, est décédé dimanche à New York. Il avait subi un accident vasculaire cérébral le 11 juillet dernier.

Nos confrères de La 1ère reviennent sur la carrière de cet « enfant des Cayes », qui « très jeune, a manifesté son amour pour l’art, le dessin ». Dès le départ, « il est au contact de la musique avec son grand frère qui pratique de l'accordéon ». Herman Nau connait le succès avec Tabou Combo, créé à Pétion-Ville, décrit comme le « creuset musical d’Haïti », mais dont la renommée dépasse vite les frontières haïtiennes.

Au Panama, par exemple, « le groupe avait imposé son rythme », écrit le média Critica, avec des titres populaires comme Panamá Querida, Dame La Plata ou encore Mabouya. Le ministère de la Culture et de la Communication rend hommage ce lundi à « un créateur de joie, un forgeur de destins, un artiste talentueux ». Il note qu’Herman Nau est parti à la veille de la célébration des 66 ans du compas.

► À écouter aussi : Semaine spéciale Haïti - Les grands classiques du konpa direct

Retour sur l’actualité du week-end en Haïti

Les médias haïtiens sont revenus ce week-end sur les violences et les pillages qui se sont produits en marge des funérailles du président Jovenel Moïse à Cap-Haïtien. Le Nouvelliste raconte que Quartier-Morin, à proximité du lieu des funérailles, était « en éruption » vendredi. De nombreux journalistes ont été pris à partie, notamment ceux suspectés d'être originaires de Port-au-Prince ou étrangers. Au moins une photojournaliste a été agressée physiquement.

« Pendant de longues heures, jusqu’à la tombée de la nuit, le concert d’armes automatiques n’a pas cessé », et le grand magasin de Valerio Canez a été pillé. « Comme des piranhas », écrit Le Nouvelliste, « des dizaines et des dizaines de riverains, à moto, avec des brouettes ont emporté sur leur tête des appareils électroménagers, des téléviseurs, des panneaux solaires ». Les pertes sont estimées par le responsable du magasin à plus de 2 milliards de dollars américains.

Samedi, c’est dans le département du Sud, à Chantal, commune natale d’Antoinette Duclaire, que se sont tenues les funérailles de la militante féministe. Celle que ses amis appellent « Netty » a été tuée par balles par des hommes armés circulant à moto dans la nuit du 29 au 30 juin. Au moins 15 autres personnes ont perdu la vie cette nuit-là, notamment son ami, le journaliste Diego Charles. « La justice ne s'est pas (encore) prononcée sur ces assassinats », souligne Le Nouvelliste.

Loop Haïti revient pour sa part sur l’info positive du week-end. À Tokyo, la nageuse Émilie Faith Grand-Pierre a établi un nouveau record. « La jeune femme est arrivée, dimanche, à la première place de la série 1 du 100 mètres brasse, en réussissant sa course en seulement 1 minute 14 secondes et 82 centièmes ». « Malheureusement, malgré cette prouesse (...) la jeune femme ne verra pas le second tour du tournoi (...) dépassée par d’autres concurrentes des autres séries ».

Duel de procureurs au Guatemala

Samedi, le plus célèbre enquêteur anticorruption, Juan Francisco Sandoval, a fui le pays après avoir été limogé par la procureure générale Maria Consuelo Porras. Il menait plusieurs enquêtes visant le parti du président Giammattei. Dimanche, sur la chaîne TN23, la procureure générale a justifié sa décision de le limoger. Ses propos sont repris à la Une de la toute la presse guatémaltèque. Prensa Libre écrit que selon Maria Consuelo Porras, l'ancien procureur Juan Francisco Sandoval exerçait une « justice sélective » et qu'il favorisait certaines personnes au détriment d'autres.

Ce dernier s'est aussi exprimé dans les médias locaux, explique La Hora. Il juge son licenciement « illégal » et accuse la procureure générale d'avoir des liens avec les secteurs qui génèrent de l'impunité. Interrogé par Paula Estanol, de la rédaction espagnole de RFI, il se dit convaincu que l’on cherche à le faire taire. Un dessin humoristique publié par Prensa Libre montre le ministère public courir avec la flamme olympique et allumer un bûcher sur lequel se trouvent l'allégorie de la justice et Juan Francisco Sandoval.

El Periodico note que Washington a apporté son soutien au procureur anticorruption. Sur Twitter, le secrétaire d'État américain affirme que ce licenciement « sape l'État de droit et renforce l'impunité ». Selon Antony Blinken, « les Guatémaltèques méritent mieux ». Quant au corps médical, il a organisé un sit-in devant le ministère public dimanche. « Avec des torches, des affiches et des bougies », des soignants ont réclamé la démission de la procureure générale, écrit La Hora. Ils soutiennent qu'en raison de la corruption dans les institutions publiques, il n'est pas possible d'obtenir les équipements nécessaires pour soigner convenablement leurs patients.

États-Unis : un brasier qui génère son propre climat

Un mot, pour terminer, de ces incendies qui se poursuivent dans l'ouest des États-Unis. S'ils se calment dans l'Oregon, ils continuent de faire rage en Californie. Le plus grand, Dixie Fire, n'est contenu qu'à 20%. Des voitures calcinées, noyées dans des fumées jaunes s'affichent en une du Wall Street Journal. Le Dixie Fire mobilise plus de 5 000 pompiers, rappelle CNN.

Cet incendie est si gros qu'il génère son propre climat. Comme les incendies de Colombie-Britannique, au Canada, il a créé ces derniers jours des nuages appelés pyrocumulus qui provoquent des éclairs et des vents violents et alimentent en retour cet incendie. En tout, plus de 86 incendies qui ravagent les États-Unis actuellement. ABC News souligne que « plus de 3 millions de personnes sont sous le coup d'alertes à la chaleur et aux incendies » et que plusieurs États ont aussi « lancé des alertes à la qualité de l'air ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail