Les premiers collaborateurs afghans évacués vers les États-Unis

Un interprète afghan (d.) lors d'un entretien entre des soldats américains et un Afghan en 2009 (Image d'illustration).
Un interprète afghan (d.) lors d'un entretien entre des soldats américains et un Afghan en 2009 (Image d'illustration). © Kevin Frayer/AP

Les premiers collaborateurs afghans de l’armée américaine sont arrivés cette nuit aux États-Unis. 200 personnes ont été évacuées pour éviter de subir les représailles des talibans qui reprennent le contrôle avec le retrait des troupes américaines…

Publicité

Avec notre correspondante à New York, Loubna Anaki

Des interprètes afghans, des chauffeurs, des employés de l’ambassade américaine à Kaboul, et leurs familles… ils sont arrivés dans la nuit à l’aéroport de Washington et sont logés sur la base militaire de Fort Lee, en Virginie pour une semaine.

70 000 demandes toujours en attente

Ces Afghans sont les tous premiers collaborateurs de l’armée américaine à être évacués alors que les troupes américaines ont quasiment toutes quitté l’Afghanistan. Un retrait qui a permis aux talibans de reprendre le contrôle de nombreuses régions. Les exécutions, les menaces se sont multipliés contre tous ceux qui ont aidé l’armée américaine ces 20 dernières années.

Au total, 750 personnes ont déjà passé la longue procédure de vérification pour bénéficier de cette évacuation. Avec les familles, cela représente 2 500 personnes. Mais selon les autorités américaines, plus de 70 000 demandes sont toujours à l’étude.

Une fois sur le sol américain, ces Afghans doivent subir des examens médicaux, recevoir le vaccin anti-Covid. Dès que leur procédure d’immigration est validée, ils pourront s’installer définitivement aux États-Unis. Dans un communiqué, Joe Biden leur souhaite la bienvenue et assure que les États-Unis vont tenir leur promesse vis-à-vis de ceux qui ont aidé l’armée.

►À lire aussi : En Afghanistan, inégalité de traitement pour les auxiliaires locaux des armées sur le départ

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail