Covid-19: le Chili devrait commencer à produire des vaccins Sinovac l'an prochain

Sinovac va investir près de 60 millions de dollars pour construire une usine fabriquant des vaccins en vue d'en fournir à toute l'Amérique du Sud.
Sinovac va investir près de 60 millions de dollars pour construire une usine fabriquant des vaccins en vue d'en fournir à toute l'Amérique du Sud. AFP - LILLIAN SUWANRUMPHA

L'entreprise pharmaceutique chinoise et les autorités chiliennes ont confirmé, mercredi 4 août 2021, la construction d'une usine et d'un centre de recherche scientifique dans le pays. Près de 60 millions de doses de vaccins de Sinovac pourraient ainsi être produites au Chili chaque année. L'usine devrait commencer à fonctionner en mars ou avril 2022.

Publicité

Avec notre correspondante à Santiago du Chili, Justine Fontaine

L'entreprise pharmaceutique chinoise va investir près de 60 millions de dollars pour construire cette usine, qui fabriquera des vaccins contre le Covid-19, contre la grippe et contre l'hépatite. Objectif : fournir tout le continent sud-américain.

C'est ce qu'a expliqué le vice-président de Sinovac, Weining Meng, lors d'une visite à Santiago mercredi : « Nous avons décidé d'installer une usine de remplissage et de conditionnement dans la région capitale. Et d'autre part, nous souhaitons aussi mettre en place une collaboration de long terme, en travaillant sur la recherche et le développement de vaccins. »

Un centre de recherche sera en effet installé dans le nord du pays, en partenariat avec plusieurs universités chiliennes. Des annonces saluées par le ministre de la Santé, Enrique Paris : « C'est un jour très heureux pour nous, car le Chili annonce le retour de la production de vaccins sur son sol. Le Chili a commencé à produire des vaccins en 1867, mais n'en produit plus depuis 18 ou 19 ans maintenant. »

La relation du pays avec Sinovac n'est, en tout cas, pas nouvelle : l'entreprise chinoise a fourni près de 70 % des vaccins inoculés au Chili contre le Covid-19 (sur le site du New England Journal of Medecine, consulter l'étude rendue publique le mois dernier à ce sujet).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail