Covid-19: Cuba devient le premier pays à vacciner tous les mineurs de 2 à 18 ans

Une Cubaine de 3 ans reçoit une dose du vaccin cubain Soberana Plus à l'hôpital Juan Manuel Marquez de La Havane, le 24 août 2021.
Une Cubaine de 3 ans reçoit une dose du vaccin cubain Soberana Plus à l'hôpital Juan Manuel Marquez de La Havane, le 24 août 2021. AFP - ADALBERTO ROQUE

Cuba a lancé ce vendredi 3 septembre une campagne nationale de vaccination contre le coronavirus des enfants et adolescents âgés de deux à 18 ans, une condition fixée par le gouvernement communiste avant de rouvrir les écoles.

Publicité

Si d'autres pays comme la Chine et le Venezuela ont annoncé leur intention de vacciner aussi les enfants, Cuba, confronté à une hausse de cas qui fait tanguer son système sanitaire, est le premier à le faire.

Cette campagne est menée avec les vaccins cubains Abdala et Soberana, dont l'agence de régulation des médicaments (Cecmed) a annoncé avoir donné l'autorisation d'usage en urgence. Dans un premier temps, seront concernés les adolescents de 12 ans et plus. Puis la vaccination sera étendue aux enfants de deux à 11 ans à partir du 15 septembre.

► À lire aussi : Covid-19: à Cuba, l'explosion des contaminations remet en cause l'efficacité du vaccin local

Cette campagne est la condition fixée par les autorités cubaines avant la réouverture des écoles. Car Cuba, à l’image de nombreux autres pays dans le monde, a fermé les portes de ses établissements scolaires en mars 2020. Mis à part quelques semaines de retour des élèves en présentiel à la fin de l’année passée, les salles de classes sont restées portes closes. La faute à une recrudescence des cas de Covid-19.

Bien sûr que je vais faire vacciner mon fils, mais je ne sais pas si ensuite je l’enverrai à l’école, parce que je ne sais pas si le vaccin est très efficace. Regarde-nous, les adultes on nous a déjà vacciné et pourtant il y a encore plein de contaminations chaque jour, alors vous imaginez les enfants à l’école, sachant qu’ils ne font pas attention comme nous !

Les autorités sanitaires lancent la campagne de vaccination anti-Covid pour les enfants dès 2 ans

Depuis, Cuba a commencé à vacciner sa population avec deux vaccins développés sur l’île, Soberana et Abdala. Leur composition repose sur une protéine recombinante, la même technique utilisée par la société américaine Novavax. Ces deux vaccins ne sont toujours pas reconnus par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La campagne s’étend donc désormais à pratiquement toute la population avec des vaccins pourtant très décriés par des Cubains qui voient le nombre de cas se multiplier ces dernières semaines.

L'île de 11,2 millions d'habitants accumule 672 599 cas dont 5 538 décès. Début août, 95 100 mineurs cubains avaient contracté le Covid-19 et sept en sont décédés.

La rentrée scolaire, elle, est maintenue pour lundi prochain en distanciel. En attendant la fin de cette campagne de vaccination ciblée.

(Avec agences)

► À lire également : Face à une recrudescence de l'épidémie, Cuba compte sur l'aide internationale

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI