Reportage

Tempête Ida: «Le changement climatique est une menace existentielle», estime Joe Biden

Le président américain Joe Biden lors de sa visite dans un quartier touché par les restes de l'ouragan Ida dans le Queens à New York, le 7 septembre 2021.
Le président américain Joe Biden lors de sa visite dans un quartier touché par les restes de l'ouragan Ida dans le Queens à New York, le 7 septembre 2021. REUTERS - ELIZABETH FRANTZ

Le président Biden était, mardi 7 septembre, à New York et dans le New Jersey, une semaine après le passage de la tempête Ida. Il a une nouvelle fois promis de débloquer les fonds nécessaires pour les réparations. Mais surtout, il a insisté sur l’importance de son plan pour les infrastructures et de la lutte contre le changement climatique. Reportage.

Publicité

Dans ce quartier du Queens, les dégâts sont encore visibles, une semaine après le passage de la tempête Ida. Sur le trottoir, de l’électroménager, des meubles, des matelas abîmés sont entassés, comme a pu le constater notre correspondante sur place, Loubna Anaki.

« Ça fait trois jours que c’est comme ça, et on a nettoyé. » Sandra Cebalas nous emmène dans sa cave entièrement détruite par les inondations. « L’eau arrivait jusqu’ici », indique-t-elle.

« L’eau arrivait à vos épaules ? » « Oui. Et mon mari essayait de déplacer certains objets, de sauver des choses, mais il n'a rien pu faire », poursuit-elle. 

Améliorer les évacuations d'eau

Et c’est le même problème chez les voisins. « Notre situation était chaotique, vraiment mauvaise. Tout était inondé, on a perdu toutes les choses matérielles que l'on avait », témoigne un homme.

Le Queens a été l’un des quartiers de New York les plus touchés. Ici, tous disent attendre beaucoup de la visite du président. « Je suis content que le président Biden se saisisse de ce dossier. Qu'il se préoccupe de ce qui nous est arrivé avec cette tempête, oui c'est bien, c'est vraiment bien qu'il le fasse », ajoute-t-il.

« J’espère qu’il verra de ses yeux l'étendue des dégâts. Certaines maisons sont complètement détruites », ajoute une autre habitante.

Les habitants espèrent notamment que des travaux seront effectués dans les rues pour améliorer les évacuations d’eau en cas de nouvelles tempêtes et éviter de nouvelles inondations.

À lire aussi : Tempête Ida: inondations meurtrières à New York, l'état d'urgence déclaré

« La nation et le monde sont en danger »

Les inondations ont fait plus de 50 morts la semaine dernière sur la côte nord-est des États-Unis. Après avoir rencontré les victimes et constaté les énormes dégâts, le président américain a répété son message sur les dangers du changement climatique, rapporte notre correspondant à Washington, Guillaume Naudin.

« Le changement climatique est une menace existentielle pour nos vies et pour notre économie, a déclaré Joe Biden. Cette menace est là et cela ne va pas s’arranger. La question est : cela peut-il être pire ? Nous pouvons empêcher la situation d’empirer. Et quand je parle de reconstruire en mieux, je veux dire qu’on ne peut pas reconstruire comme c’était avant cette tempête. Il faut reconstruire en mieux pour que s’il y a une autre tempête, il n’y ait pas de dégâts. Et donc il faut écouter les scientifiques, les économistes et nos experts en sécurité nationale. Ils nous disent tous que nous sommes en alerte rouge. La nation et le monde sont en danger. Je n’exagère pas. C’est un fait. Ils nous préviennent depuis des années que les phénomènes météo extrêmes vont devenir de plus en plus violents. Et c’est ce que nous vivons actuellement. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI