Canada: Justin Trudeau accroché lors d'un débat électoral

Le conservateur Erin O'Toole et le Premier ministre sortant Justin Trudeau lors d'un débat électoral en français le 8 septembre 2021 à Gatineau.
Le conservateur Erin O'Toole et le Premier ministre sortant Justin Trudeau lors d'un débat électoral en français le 8 septembre 2021 à Gatineau. REUTERS - POOL

À dix jours des élections canadiennes, les citoyens francophones ont eu l’occasion d’entendre les cinq chefs de partis en lice s’affronter de manière policée au cours d’un débat en français. La question de la raison de la convocation de ce scrutin anticipé deux ans avant date prévue n’a cessé de poursuivre le Premier ministre sortant Justin Trudeau dont l’avance diminue depuis la mi-août et le début de la campagne électorale. 

Publicité

Avec notre correspondante à Québec, Pascale Guéricolas

Au coude à coude dans les sondages avec le Premier ministre sortant Justin Trudeau, son rival conservateur Erin O’Toole n’a eu de cesse de revenir sur la question que se posent beaucoup d’électeurs : « Mais en pleine pandémie, pourquoi est-ce que M. Trudeau a déclenché une élection ? a-t-il lancé mercredi 8 septembre lors de ce débat télévisé en français, avec les principaux chefs de partis. On doit travailler ensemble contre la quatrième vague, ce n'est pas le moment pour une élection. »

Justin Trudeau a défendu sa position de convoquer des élections anticipées. « Il y a des différences assez profondes dans notre vision de la pandémie. Ces élections sont la chance pour les Canadiens de choisir, a pointé le Premier ministre, endossant le rôle du dirigeant prêt à tout pour combattre la pandémie. 

« Pourquoi vous avez déclenché une élection, en pleine pandémie, pourquoi ? » insiste son adversaire conservateur.

Environnement

Pendant ce temps, le chef du Bloc québécois fait un clin d’œil aux électeurs du Québec anti-énergies fossiles, en mettant en boîte les Conservateurs, qui défendent les emplois liés à ces ressources. « La voiture du conte de fées va se transformer en citrouille bientôt, souligne-t-il. Il est impossible de réduire nos émissions de gaz à effet de serre en augmentant l’extraction, la production et l’exportation de pétrole. »

En avance dans les sondages au lancement de la campagne, les libéraux sont maintenant devancés dans la majorité des derniers sondages. Et Erin O'Toole est crédité d'environ 34% des intentions de vote contre 31% pour Justin Trudeau.    

La santé publique, la relation avec les autochtones, l’Afghanistan ont aussi fait partie des sujets discutés dans ce débat somme toute assez terne. Les cinq leaders doivent se retrouver dès jeudi soir pour dernier débat, cette fois-ci en anglais.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail