L'ancien chef du renseignement vénézuélien, Hugo Carvajal, arrêté en Espagne

Hugo Carvajal, ancien patron des renseignements vénézuéliens, lors d'une audition à la Haute Cour de Madrid, le 12 septembre 2019.
Hugo Carvajal, ancien patron des renseignements vénézuéliens, lors d'une audition à la Haute Cour de Madrid, le 12 septembre 2019. REUTERS - POOL

La police espagnole a annoncé, jeudi 9 septembre, avoir arrêté l'ancien chef du renseignement vénézuélien, Hugo Carvajal, qui se cachait en Espagne depuis qu'un tribunal espagnol avait approuvé son extradition vers les États-Unis, il y a presque deux ans.

Publicité

Depuis près de deux ans, il vivait cloîtré, à l'abri des regards et protégé par des proches dans un quartier de Madrid. Hugo Armando Carvajal a finalement été arrêté jeudi 9 septembre par les autorités espagnoles.

« Le "gamin" Hugo Carvajal, fugitif recherché pour être extradé vers les États-Unis, a été arrêté ce soir à Madrid », a écrit la police espagnole dans un tweet. La police n'a pas donné de détails supplémentaires concernant cette opération sinon qu'il « vivait complètement isolé ».

Recherché par les États-Unis

Carvajal était le  chef du renseignement militaire vénézuélien qui officiait sous l'ancien président Hugo Chavez. Hugo Armando Carvajal était notamment recherché par les États-Unis qui l'accusent de trafic de drogue.

« C'est un officier qui a contrôlé pendant plus de dix ans l'appareil de renseignement de l'État et qui est également lié aux processus de coopération avec les Farc à l'époque. Au Venezuela, tout chef de renseignement, militaire ou policier, dispose d'un large circuit d'information sur les activités de trafic de drogue et d'autres économies illégales qui opèrent dans le pays. Hugo Carvajal pouvait disposer d'organigrammes incluant tous types d'individus, liés ou non au gouvernement, des militaires comme des civils, qui pouvaient être liés à différents réseaux de trafic de drogue à travers le Venezuela, en provenance de Colombie », détaille Rocio San Miguel, experte en sécurité et présidente de l'ONG Control Ciudadano. Carvajal est toujours parvenu, d’une manière ou d'une autre, à survivre au sein de la classe politique vénézuélienne : d'abord nommé député à l'Assemblée nationale en 2015, il s'enfuit à Madrid.

Informations sur des trafics de drogue 

L'avocate espagnole d'Hugo Carvajal, qui a confirmé son arrestation, a déclaré que son client serait présenté à la Haute Cour d'Espagne vendredi matin. Les autorités américaines recherchent Hugo Carvajal car il pourrait, s'il coopérait, fournir des informations concernant les activités - supposées liées à la drogue - du président vénézuélien, Nicolas Maduro, et de ses associés.

À lire aussi : Venezuela: après 3 ans de boycott, l’opposition va participer aux prochaines élections

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI