Mexique: malgré la multiplication des violences, les touristes ne semblent pas fuir le Yucatan

Le restaurant où s'est déroulée la fusillade qui a coûté la vie à deux touristes étrangers à Tulum, jeudi 21 octobre 2021.
Le restaurant où s'est déroulée la fusillade qui a coûté la vie à deux touristes étrangers à Tulum, jeudi 21 octobre 2021. REUTERS - STRINGER

Un règlement de compte dans un restaurant du centre-ville de Tulum entre deux groupes criminels rivaux a fait deux morts, une touriste allemande et une influenceuse indienne, jeudi 21 octobre. Trois autres touristes européens ont été blessés. Toute l'année, cette ville mexicaine de la côte caribéenne attire beaucoup d'étrangers qui viennent faire la fête et le tourisme représente 87% du PIB.

Publicité

Avec notre correspondante à Mexico, Gwendolina Duval

Dans la même rue où a eu lieu le drame qui a coûté la vie à deux personnes et blessé deux touristes allemands et une Néerlandaise, l’activité a rapidement repris comme si de rien était à Tulum, dans le Yucatan. Tous les restaurants, les cafés et les hôtels sont ouverts et ils continuent d'accueillir les nombreux touristes qui arrivent dans la ville.

La dirigeante d’un hôtel de luxe situé à proximité raconte qu’à la suite de la fusillade, certains clients ont pu s'inquiéter et poser des questions sur la dangerosité de situation, mais qu'il n’y a pas eu du départ précipité et elle précise que son hôtel est plein à craquer tout comme les plages de la zone. 

Vague de violence

De manière générale, même si certains reconnaissent que ces tueries écorchent l’image paradisiaque de Tulum, les établissements qui accueillent du public ne sont pas inquiets. La fréquentation demeure extrêmement importante dans cette petite ville où le tourisme est l’activité principale.

Ce type d'événement s’est pourtant multiplié ces derniers mois dans la station balnéaire, car la présence des groupes criminels s’intensifie dans la région et se rapproche de la ville. Néanmoins, Tulum reste un haut lieu de la fête au Mexique, connu aussi pour ses festivals et rassemblement clandestins, notamment pendant la pandémie.

►À lire aussi: Mexique: hausse du nombre de cas de Covid autour de la station balnéaire de Cancún

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail