Assaut du Capitole: la commission spéciale convoque plusieurs groupes d'extrême droite

La commission spéciale de la Chambre des représentants enquête sur l'assaut du Capitole qui s'est produit le 6 janvier 2021.
La commission spéciale de la Chambre des représentants enquête sur l'assaut du Capitole qui s'est produit le 6 janvier 2021. AP - J. Scott Applewhite

De nouvelles convocations dans l’enquête de la commission spéciale de la Chambre des représentants sur l’assaut du Capitole. Cette fois, ce sont des groupes d’extrême droite et des figures du mouvement qui sont appelés à témoigner. 

Publicité

Avec notre correspondant à Washington, Guillaume Naudin

Ce sont des groupes bien connus qui sont convoqués. Il y a d’abord les Proud Boys, ou les « fiers garçons » en français, qui se décrivent eux-mêmes comme une organisation pro-occidentale. Ils se reconnaissent facilement avec leurs polos de marque noirs et jaunes. Ils étaient une centaine à Washington le 6 janvier et plusieurs de leurs membres sont jugés pour avoir participé à l’assaut du Capitole.

Le chef des Proud Boys est, lui aussi, convoqué, même s'il était déjà en prison à l'époque pour avoir brûlé un drapeau Black Lives Matter volé près d’une église pendant une réunion pro-Trump.

Le polémiste Alex Jones

Convoqué également, les Oath Keepers, ceux qui « tiennent serment », et en particulier leur chef. Cet autre mouvement d’extrême droite dénonce une tyrannie du gouvernement fédéral. Et plusieurs de ses membres sont aussi inculpés pour leur participation à l’attaque.

La veille, la commission spéciale avait déjà convoqué le polémiste d’extrême droite et fondateur du site infowars, Alex Jones, qui vient de perdre un procès en diffamation contre les familles de la tuerie de l’école de Sandy Hook en 2012.

Convoqué également, un proche conseiller de Donald Trump, Roger Stone, qui a utilisé des membres des Oath Keepers comme gardes du corps le 6 janvier. Jusqu’ici, la garde rapprochée de l’ancien président ne coopère pas avec la commission spéciale.

À lire aussi :  Assaut du Capitole: le «chaman» lié à QAnon condamné à 41 mois de prison

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Suivez toute l'actualité internationale en téléchargeant l'application RFI