Décès du styliste Virgil Abloh: un dernier défilé et des hommages du monde entier

Virgil Abloh lors de la présentation des collections d'été 2020 en juin 2019 à Paris (image d'illustration).
Virgil Abloh lors de la présentation des collections d'été 2020 en juin 2019 à Paris (image d'illustration). Anne-Christine POUJOULAT AFP/Archivos

Louis Vuitton présente aujourd'hui, mardi 30 novembre, la dernière collection du styliste Virgil Abloh, décédé dimanche des suites d'un cancer. C'est à Miami que les dernières créations du directeur artistique des collections homme de la grande maison de couture seront présentées. Né aux États Unis, il y a 41 ans, Virgil Abloh était le fils d'immigrés ghanéens, et le premier créateur noir reconnu dans l'univers de la haute couture, souvent critiqué pour son manque de diversité. Depuis deux jours, des hommages lui sont rendus en Afrique, comme dans le monde entier.

Publicité

« Fervent défenseur de sa communauté, [Virgil Abloh] était un éternel optimiste qui avait la ferme conviction que tout était possible » a déclaré dans un communiqué, Micheal Burke, le PDG de Louis Vuitton. Diplômé en architecture et en génie civil, Virgil Abloh entre dans le monde des arts en 2009, lorsqu'il crée à Chicago la galerie RSVP, un espace à mi-chemin entre une galerie d'art et un magasin de mode et de design.

Repéré par le rappeur Kanye West, Virgil Abloh devient son directeur artistique et se retrouve propulsé sur le devant de la scène. Il intègre Louis Vuitton en 2018. Fidèle à sa passion pour le hip hop, il lance Off-White, une marque de streetwear de luxe. Virgil Abloh n'a jamais oublié ses origines africaines. En 2021, il a fait du Kente, un tissu traditionnel ghanéen, la star des podiums. 

Ultimes créations

Le défilé de ce mardi 30 novembre, écrit notre correspondant aux États-Unis, Guillaume Naudin, va présenter les ultimes créations de Virgil Abloh, pour le printemps et l’été 2022. L'homme était le premier designer noir à atteindre le sommet de la haute couture en devenant le directeur des collections homme de Louis Vuitton.

Ce rôle de pionnier, Virgil Abloh le revendiquait et l’assumait. Ce fils d’immigrés ghanéens de l’Illinois a été d’ailleurs salué jusqu’en Afrique par d’autres créateurs qui se sont inspirés de lui un peu partout sur le continent. « Tu as aidé à ouvrir la voie. Nous ne t'oublierons jamais », a écrit sur son compte Instagram Thebe Magugu, créateur sud-africain. Quant au couturier camerounais Imane Ayissi, il déplore « une immense perte pour la mode mondiale » reprend l'AFP. 

►À lire aussi Mode: symbole de la diversité, le designer de Louis Vuitton Virgil Abloh est mort

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail