Accéder au contenu principal
Haïti / Politique

En Haïti, les électeurs appelés aux urnes en novembre prochain

Le président haïtien Réné Préval le 16 janvier 2010 à Port-au-Prince.
Le président haïtien Réné Préval le 16 janvier 2010 à Port-au-Prince. AFP/Nicholas Kamm
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Haïti, le président de la République René Préval a officialisé, ce jeudi 24 juin 2010, la tenue des prochaines élections. C'est une information RFI. Le décret présidentiel était attendu depuis plusieurs semaines. Le scrutin aura donc lieu le 28 novembre et c'est bien le conseil électoral provisoire en place qui sera en charge de son organisation, ce que l'opposition et la société civile refusent en bloc.

Publicité

Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Baron

Dans cinq mois les citoyens haïtiens seront appelés à choisir leur président de la République et l’on sait déjà que l’organisation du scrutin ne va pas être chose facile car les zones touchées par le séisme du 12 janvier 2010 vivent encore au rythme de l’urgence humanitaire.

Mais, au-delà des difficultés techniques, c’est surtout sur un plan politique que les réserves se font sentir. En publiant jeudi le décret, René Préval donne son appui à l’actuel conseil électoral provisoire, une autorité que l’opposition et la société civile haïtienne ne jugent pas apte à organiser des élections crédibles et démocratiques. Ce conseil est notamment en charge de décider de la légitimité d’un parti à présenter ou non un candidat.

Les acteurs internationaux assurent aujourd’hui qu’ils seront présents pour accompagner ce conseil électoral dans son travail et que des observateurs indépendants veilleront à la bonne tenue du scrutin mais cela risque de ne pas suffire pour atténuer la tension qui règne en Haïti. Depuis plus de deux mois les manifestations anti-gouvernementales se multiplient dans la capitale comme en province.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.