etats-unis

Un groupe de boat people cubains autorisé à rester aux Etats-Unis

 

Publicité

Aux Etats-Unis les gardes-côtes viennent d'intercepter 31 boat people cubains. Le groupe est arrivé par la Floride, au sud de Key Biscayne, dans le comté de Miami. En vertu d'un accord migratoire entre les Etats-Unis et Cuba, le groupe devrait être autorisé à rester en Floride.

Le groupe sur lequel est tombée la patrouille de gardes-côtes comptait 19 hommes, 10 femmes et deux mineurs. Selon les autorités, ces boat people semblaient en bonne santé. Les douanes n'ont trouvé aucune embarcation à proximité. Un indice qui laisse penser que ces cubains ont été rapidement débarqué par des passeurs qui utilisent souvent des vedettes très rapides.

Le groupe de clandestin va pouvoir rester aux Etats Unis. En effet, depuis 1995, un accord migratoire entre Cuba et les Etats-Unis garanti automatiquement le permis de résidence aux émigrés cubains qui parviennent à poser le pied sur le sol américain.

Cette législation a été surnommée « la loi pied sec pied mouillé »

En revanche, ceux qui sont interceptés en mer par les gardes-côtes sont renvoyés à la Havane. Cette législation a été surnommée « la loi pied sec pied mouillé ». Depuis octobre 2009, 200 cubains ont réussi à atteindre les côtes de Floride.

Un chiffre en baisse si l'ont considère les statistiques des années précédentes. Ils étaient 4000 en 2008 par exemple. Aujourd'hui, la majorité des cubains candidats à l'exil passe aux Etats-Unis via la frontière mexicaine.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail