Haïti

Clôture des candidatures pour la présidentielle en Haïti

34 prétendants ont déposé leur candidature pour succéder à l'actuel président haïtien René Préval.
34 prétendants ont déposé leur candidature pour succéder à l'actuel président haïtien René Préval. REUTERS/Eduardo Munoz

Trente-quatre personnes, dont trois femmes, ont déposé leur candidature à l'élection présidentielle haïtienne prévue le 28 novembre. Le Conseil électoral a maintenant dix jours pour confirmer la validité de ces candidatures.

Publicité

Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Baron

Comme pour chaque élection, le nombre de prétendants au poste présidentiel est conséquent. La candidature de Wyclef Jean est celle qui retient le plus l'attention mais outre la star mondiale du hip-hop, un autre chanteur très populaire, Michel Martelly, s'est lancé dans la course.

Pour le parti présidentiel Unité, c'est Jude Célestin, le patron de la principale entreprise publique de construction, qui a été choisi au détriment de Jacques Edouard Alexis. Mais cet ancien Premier ministre de René Préval s'est finalement aussi inscrit sous une autre bannière politique.

Seules trois femmes comptent parmi les prétendants : l'actuelle maire de Pétionville, une ancienne ministre de la Santé et la secrétaire générale d'une plateforme de partis d'opposition.

A noter aussi qu'Yvon Neptune, l'ancien Premier ministre du président Aristide, en exil depuis 2004, a déposé sa candidature.

Et sur la liste des 34 prétendants on trouve aussi l'actuel ministre des Affaires sociales et du Travail, Yves Christallin, et l'ambassadeur d'Haïti à Washington, Raymond Joseph.

Désormais, c'est au Conseil électoral provisoire d'examiner la validité de ces candidatures : la liste officielle des personnes habilitées à participer à l'élection sera connue le 17 août.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail