Etats-Unis

Californie : une cour d’appel suspend les mariages homosexuels

Un partisan du mariage homosexuel, à la sortie de l'hôtel de ville de San Francisco, le 12 août 2010.
Un partisan du mariage homosexuel, à la sortie de l'hôtel de ville de San Francisco, le 12 août 2010. REUTERS/Robert Galbraith

C'est un revers pour les militants des droits des homosexuels: aux Etats-Unis, une cour d'appel de San Francisco a décidé le 16 août de geler les célébrations de mariages homosexuels en Californie jusqu'à ce qu'elle ait rendu sa décision sur la légalité des unions entre personnes du même sexe. Cette décision fait suite à un référé déposé par les opposants au mariage homosexuel.

Publicité

Avec notre correspondante à San Francisco, Anne Verdaguer

C’est une déception pour les défenseurs du mariage gay : il n’y aura pas d’union homosexuelle en Californie, pas avant un an et demi au moins. La cour d’appel a donné jusqu’au 6 décembre aux deux parties pour fourbir leurs arguments. Le procès durera encore plusieurs mois avant que l’issue ne soit connue.

Ce que l’on peut dire, c’est que la cour d’appel n’a pas donné de raison particulière pour suspendre le verdict du juge Walker. Sans doute a-t-elle voulu éviter toute confusion après la décision la semaine dernière d’autoriser à nouveau le mariage gay en Californie.

On se souvient qu’une décision équivalente, il y a deux ans, avait conduit à un afflux de mariages homosexuels : dix-huit mille couples avaient profité de l’occasion pour se marier en Californie dans un intervalle de quelques mois.

En réalité, il faudra même peut-être attendre plus longtemps avant que les mariages gays ne soient de nouveau célébrés en Californie. Les plaignants ont annoncé qu’ils étaient prêts à saisir la Cour suprême des Etats-Unis si la cour d’appel ne leur donne pas raison. Ce ne sera sûrement pas avant deux ans. La bataille s’annonce donc encore longue et difficile.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail