Etats-Unis

Primaires dans cinq Etats : les conservateurs sur la pente ascendante

Le sénateur américain John McCain célèbre, avec sa femme Cindy, sa victoire à Phoenix, en Arizona, le 24 août 2010.
Le sénateur américain John McCain célèbre, avec sa femme Cindy, sa victoire à Phoenix, en Arizona, le 24 août 2010. REUTERS/Joshua Lott

Des élections primaires ont eu lieu mardi 24 août dans 5 Etats pour choisir les candidats aux législatives de novembre prochain. L’attention s’est portée essentiellement sur les primaires républicaines en Floride, en Alaska et en Arizona où le grand favori John McCain s’est imposé.  

Publicité

Avec notre correspondant à Washington, Jean-Louis Pourtet

Pour le monde politique, c’était une nouvelle occasion de tester la puissance réelle de Sarah Palin et du mouvement populiste Tea Party et de voir si les candidats qu’ils soutenaient allaient, comme dans le Nevada, le Colorado et l’Utah, il y a quelques semaines, l’emporter sur ceux appuyés par l’establishment républicain plus modéré.

C’est ainsi qu’en Floride, dans la course au poste de gouverneur, c’est le républicain ultraconservateur Rick Scott, qui après avoir investi 39 millions de dollars personnels, a écarté le candidat plus modéré, Bill McCollum, actuel ministre de la Justice de l’Etat.

En Arizona, en revanche, c’est John McCain, considéré comme modéré, qui a remporté la primaire, battant le candidat du mouvement Tea Party, J.D. Hayworth. Mais pour gagner, McCain a dû dépenser 21 millions de dollars, et adopter un discours beaucoup plus conservateur que celui de sa campagne présidentielle, notamment sur la question de l’immigration irrégulière.

En Alaska, le dépouillement des bulletins se poursuivait encore en début de matinée, et à la surprise des observateurs, Joe Miller, le poulain de la pasionaria de droite, avait 4 points d’avance sur la sénatrice sortante, Lisa Murkowski, pourtant favorite.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail