Mexique

La compagnie Mexicana ferme ses portes

Un avion de la compagnie aérienne Mexicana à l'aéroport international Benito Juarez, le 22 août 2010.
Un avion de la compagnie aérienne Mexicana à l'aéroport international Benito Juarez, le 22 août 2010. REUTERS/Eliana Aponte

La compagnie aérienne Mexicana va cesser ses opérations le 28 août 2010. La compagnie mexicaine tentait de trouver un acheteur prêt à restructurer une dette de près de 600 millions d'euros. Elle avait prévu de licencier près d'un millier de salariés pour faciliter une éventuelle reprise, mais le gouvernement a bloqué le projet. 

Publicité

Le groupe Mexicana serait endetté à hauteur de 10 000 millions de pesos, soit 600 millions d'euros. Placé sous administration judiciaire depuis le début du mois d'août, les ventes de ses billets se sont écroulées quand les liaisons internationales ont été suspendues. Impossible, dans ces conditions, de continuer son activité et de faire face à des coûts de fonctionnement très importants.

La plus grande compagnie régionale

Fondée en 1921, Mexicana, avec ses filiales Click et Link, est la plus grande compagnie aérienne du Mexique, des Caraïbes et d'Amérique Centrale. Elle emploie 8 000 salariés et transportait jusqu'ici 22 000 passagers par jour, soit près de 12 millions de voyageurs en 2008, en particulier à destination de l'Angleterre et des Etats-Unis.

Le sort des passagers restent flou

Sur son site Internet, le groupe indique « regretter profondément les désagréments causés » à ses clients. Pour les remboursements, un formulaire est accessible sur Internet, mais avec quelles garanties ? Sur les derniers vols, priorité sera donnée aux mineurs non accompagnés, aux personnes handicapées et à celles voyageant avec un enfant de moins de 3 ans. Quant aux autres, ils devront chercher, écrit le groupe, d'autres moyens de transport.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail