Etats-Unis / Cannabis

Les Californiens se prononcent sur la légalisation du cannabis

Un autocollant de soutien à la proposition 19 légalisant le cannabis dans l'Etat de Californie (USA).
Un autocollant de soutien à la proposition 19 légalisant le cannabis dans l'Etat de Californie (USA). REUTERS/Mike Blake

Aux Etats-Unis, les Californiens en plus d’élire, ce mardi 2 novembre 2010, leurs représentants au Congrès doivent se prononcer sur la légalisation du cannabis. Dans cet Etat la culture et la vente de marijuana à des fins médicales sont déjà légalisés depuis près de 15 ans. La nouvelle proposition, appelée proposition 19, pourrait autoriser les Californiens non seulement à posséder mais aussi à cultiver du cannabis pour leur consommation personnelle.

Publicité

Avec notre envoyée spéciale à Sacramento, Stefanie Schüler

Les partisans de la proposition 19 s’appuient principalement sur deux arguments. Légaliser le cannabis pourrait rapporter des milliards de dollars à l’Etat de la Californie en déficit chronique car la drogue serait taxée tout comme l’alcool ou le tabac et permettrait ainsi d’économiser les millions de dollars consacrés chaque année aux forces de l’ordre et aux coûteuses incarcérations.

Durant l’été, la proposition 19 bénéficiait encore d’une confortable avance de dix points. Désormais le non est donné vainqueur. Les opposants au texte sont en effet nombreux. En Californie, tous les candidats en lice pour les postes de gouverneur, sénateur ou procureur général, rejettent la proposition avec véhémence.

De plus le texte se heurte à la loi fédérale qui considère tout usage de la marijuana comme illicite. Mais même si la légalisation du cannabis était rejetée lors du référendum de ce mardi 2 novembre 2010, les défenseurs de la proposition n’ont certainement pas dit leur dernier mot, estime Ethan Rarick, politologue et professeur à l’université de la Californie : « Je pense que les partisans de la légalisation reviendront à la charge dans quelques années. Et je pense qu’à ce moment-là, une nouvelle proposition aura de bonnes chances d’être adoptée, car l’opinion publique se dirige lentement vers une légalisation du cannabis. Mais je ne crois pas que cette année la proposition sera votée ».

Et les sondages lui donnent raison. Près d’un Américain sur deux se dit désormais favorable à la légalisation de la marijuana, contre seulement un tiers des sondés il y a dix ans.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail