Haïti/Reportage multimédia

Face à la progression de l’épidémie, l’accueil des malades du choléra s’organise en Haïti

L’arrivée d’un enfant au Centre de Traitement du Choléra mis en place par MSF à Saint-Marc
L’arrivée d’un enfant au Centre de Traitement du Choléra mis en place par MSF à Saint-Marc M.Pochez/RFI

Saint-Marc, ville côtière de la province haïtienne de l’Artibonite, premier foyer de l’épidémie de choléra, continue de lutter contre la propagation de la maladie. L’improvisation cède peu à peu le pas à l’organisation des structures d’accueil pour les patients nécessitant des soins d’urgence.

Publicité

Saint-Marc, ville côtière de la province haïtienne de l’Artibonite, premier foyer de l’épidémie de choléra, continue de lutter contre la propagation de la maladie. L’improvisation cède peu à peu le pas à l’organisation des structures d’accueil pour les patients nécessitant des soins d’urgence.

L’hôpital Saint-Nicolas qui accueillait dans un premier temps les malades du choléra parmi les autres patients, ne reçoit plus désormais que les cas de médecine générale, tandis qu’une importante structure vient d’être mise en place par Médecin Sans Frontières (MSF) en vue d’accueillir un nombre croissant de malades.

Au dispensaire anti-choléra de Saint-Marc

Les mesures préventives tardent à se répandre dans la population. Les règles d’hygiène élémentaires –boire de l’eau purifiée, se laver fréquemment les mains- sont ignorées ou mal respectées du fait de la difficulté d’accès à l’eau potable. Grâce aux nombreuses campagnes de sensibilisation, depuis plus d’un mois, les malades sont toutefois de plus en plus nombreux à rejoindre les centres de traitements, d’où la baisse relative du taux de mortalité.

Des mesures d’hygiène exceptionnelles et une prise en charge rapide des patients nécessitant une réhydratation par intraveineuse devraient permettre d’endiguer l’épidémie. Les organisations humanitaires prévoient néanmoins de poursuivre leurs efforts des mois durant, avant d’obtenir une amélioration de la situation.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail