Accéder au contenu principal
Etats-Unis / Finances

Le Sénat américain approuve le compromis fiscal

Chambre du Sénat, Capitole des États-Unis d'Amérique, Washington D.C..
Chambre du Sénat, Capitole des États-Unis d'Amérique, Washington D.C.. DR/Wikipedia
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le Sénat américain a approuvé le 15 décembre le compromis fiscal négocié entre Barack Obama et les républicains. Le texte doit maintenant être voté par la Chambre des représentants où l'opposition au texte est farouche, y compris dans le camp démocrate de Barack Obama. Les démocrates ont, en effet, exprimé de fortes réserves au prolongement des allègements fiscaux de l'ère Bush, allègements qui arrivent à expiration à la fin de l'année. 

Publicité

Avec notre correspondant à Washington, Raphaël Reynes

En adoptant le texte par 81 voix contre 19, les sénateurs américains ont fait monter la pression sur les représentants. Jusqu'à présent, la Chambre basse du Congrès a exprimé de très fortes réserves sur le compromis fiscal.

Les républicains les plus à droite se sont déclarés contre le texte, tout comme les démocrates les plus à gauche. Ces derniers estiment que le compromis fait la part trop belle aux Américains les plus riches, et que la prolongation des allocations de chômage obtenue en contrepartie ne pèse pas assez lourd dans la balance.

Et si le chef de file des représentants démocrates à la Chambre reconnaît qu'il est indispensable d'atteindre un compromis, certains de ses alliés envisagent tout de même de remettre en cause plusieurs points du texte, ce qui reviendrait à annuler le vote du Sénat.

Une fois de plus, ce 15 décembre, le président américain a fait irruption dans le débat parlementaire. Barack Obama a rappelé à quel point il estime qu'il y a urgence : « Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser tomber », a déclaré le chef de l'Etat américain. Les actuelles réductions d'impôts doivent expirer le 31 décembre.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.